Pour la liberté et la promotion de l'athéisme, pour la sauvegarde de la raison contre les superstitions
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lundi 1er Juin 2009

Aller en bas 
AuteurMessage
quinlan_vos
Admin
avatar

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 35
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Lundi 1er Juin 2009   Lun 1 Juin - 15:40

Un homme est tombé.
Parions qu'il n'ait qu'à peine vu le visage de l'homme, un quincagénaire, qui lui a tiré dessus. Et le reflet de son arme.
Ca a du résonner, dans l'église luthérienne de Wichita où le Dr George Tiller avait ses habitudes.
Tiller faisait partie de ces gens qui se portaient pour l'avortement, dans un état (le Kansas) où l'héritage sudiste est encore très présent. Tiller était un symbole, proche de l'ancienne Gouverneure du Kansas, Kathryn Sibelius (pro avortement), nommée Ministre de la Santé par Obama, déjà pro-avortement.
En outre, il était l'un des rares à pratiquer l'avortement tardif (en cas de danger pour la mère) dans cette région du pays.

Cela aurait pu être un crime banal. Asassiné par un mari cocu, par une femme ruinée par le chagrin de l'infidélité... La notion de "crime banale" est étrange, et sonne faux. Mais celui-ci, de toute façon, y échappe largement. Car George Tiller a été tué "pour Dieu".
Pour quel Dieu? Cela n'a finalement aucune importance. C'est une idée. Tiller a été assassiné parce qu'il respectait le choix et la liberté de chaque femme à choisir le moment où elle fera un enfant. Le choix et laliberté de chaque femme à disposer de son propre corps.
Meurtrier pour certains, bienfaiteur pour d'autres. Dans un pays où près de la moitié de la population est contre l'avortement, Obama a décidé d'être pour. Le Président a condamné (c'est le moins) le crime, et appelé les pros et les antis à trouver un terrain d'entente.
Cela ne vous rappelle rien? La décision, en 1981, d'abolli la peine de mort en France, quand 65% de la population était pour cette peine.

En toute logique, un foetus n'est pas humain tant qu'il n'est pas viable.
En toute logique, on doit pouvoir avorter une femme si les conditions de sa grossesse la mettent en danger. Quelle utilité de voir naître un mort-né si l'on perd la mère avec?
En toute logique, chaque femme doit avoir le droit de décider du devenir de son propre corps.
Et même si ceci part d'un avis personnel (que j'assume pleinement, donc), je me tiens sur la position de la logique, de la raison.
Les mouvements "pro-vie" prolifèrent aux Etats-Unis, et nous en avons quelques uns en France aussi. Et il n'est pas étnnantde les voir apparaître dans le giron des religieux. Non pas que tous soient pour la violence, mais il y en a, la preuve.
Et l'on peut se demander où se situe le respect de la vie, dan ces moments là.

Un homme est tombé, donc, ce dimanche. Il a du y avoir des cris, des sanglots. Sa famile ne s'en remettra pas, il leur disait depuis tant d'années u'il était sous la protection du FBI. Pour les rassurer? Peut-être.
George Tiller est donc tombé, devant une église, assassiné par un autre croyant.
Des pleurs, mais aussi des hourras, des cris de joie, qui pleuvent au hasrd des sites et des forums. La joie de bon chrétiens, qui ont eue leur victoire sur la vie.
Ironie du sort, George Tiller assistait le pasteur.
Ironie du sort, il n'y a ue trois cliniques qui s'occupent d'avortement tardif aux Etats-Unis.

Un homme est tombé.
Sa clinique survivra.



photo : epa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lundi 1er Juin 2009
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les photos et films sur Waterloo les 20 & 21 juin 2009
» Lundi 13 Juin 2011 : Textes de la messe de ce jour
» lundi 13 avril 2009
» Fusion DGCP et DGFIP - décret du 16 juin 2009 -
» 2011: Nuit du lundi 6 juin 23:40 à mardi 7 juin 02:00. Fribourg (Suisse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTATHEE :: LIBERTATHEE :: L'Edito de la Semaine-
Sauter vers: