Pour la liberté et la promotion de l'athéisme, pour la sauvegarde de la raison contre les superstitions
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Meurtre, encore et encore...

Aller en bas 
AuteurMessage
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

Meurtre, encore et encore... Empty
MessageSujet: Meurtre, encore et encore...   Meurtre, encore et encore... Icon_minitimeLun 1 Juin - 14:26

Extrait de l'article de Radio Canada, le 31 mai :

Aux Etats-Unis, un médecin qui pratiquait des avortements tardifs a été tué par balle.

Le Dr George Tiller, 67 ans, a été abattu au moment où il entrait dans une église luthérienne de Wichita, au Kansas, pour assister au service dominical. Selon les policiers, le médecin est mort sur place. Le tueur a pour sa part pris la fuite à bord d'une automobile, ont précisé les forces policières.

Le meurtrier présumé, un quinquagénaire, a été arrêté à 300 km de Wichita. « Nous pensons qu'il s'agit d'un acte isolé, mais nous poursuivons notre enquête », a déclaré le directeur adjoint de la police de Wichita, Tom Stolz.

Le Dr Tiller était un des rares médecins à pratiquer des avortements tardifs aux États-Unis. Un avortement tardif est une intervention pratiquée au-delà de 20 semaines de gestation.

Au fil des ans, le médecin a été la cible des mouvements pro-vie qui ont organisé plusieurs manifestations devant sa clinique de Wichita. Il a aussi été victime d'attentats. En 1986, la clinique avait été gravement endommagée par une bombe placée sur le toit du bâtiment. En 1993, il avait été blessé par balle par un activiste antiavortement. L'agresseur avait été condamné à 11 ans de prison.

George Tiller affirmait être sous la protection du FBI depuis 1994, car son nom figurait en haut d'une liste de personnes à abattre.

Le Dr Tiller a été traduit en justice pour avoir pratiqué 19 avortements « illégaux » en 2003, mais il avait été acquitté en mars dernier.

Les interventions de grossesses tardives sont légales au Kansas si deux médecins indépendants certifient que la mère risque des problèmes de santé irréversibles lors de l'accouchement.

Cet assassinat survient alors que le président Barack Obama vient tout juste d'appeler les tenants du droit à l'avortement et leurs adversaires à trouver un « terrain d'entente ». Le président américain a plaidé en faveur du respect du droit à l'avortement tout en suggérant de faire le maximum pour éviter les grossesses non désirées.

Le président Obama s'est d'ailleurs dit « choqué et indigné » par le meurtre du Dr Tiller. « Aussi profondes que soient nos divergences, en tant qu'Américains, sur des questions aussi difficiles que l'avortement, elles ne peuvent se résoudre par des actes de violence haineux », a-t-il déclaré.

La question de l'avortement est l'une des plus sensibles aux États-Unis. Selon un récent sondage Gallop, 51 % des Américains se disent contre l'avortement, alors que 42 % qui se disent en faveur de l'avortement.

Radio-Canada.ca avec
Agence France Presse et Associated Press



Rappelons que ce genre de crime se produit réglièrement (un médecin et sa femme aaient été assassinés en 1995.
On peut penser ce qu'on veut de l'avortement, mais ce genre de crime reste odieux, et on ne peut se prétendre "pro-vie" en assassinant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Meurtre, encore et encore...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTATHEE :: LIBERTATHEE :: Actualités-
Sauter vers: