Pour la liberté et la promotion de l'athéisme, pour la sauvegarde de la raison contre les superstitions
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DementiaMagister

DementiaMagister

Messages : 793
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 35
Localisation : Bas rhin

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeDim 25 Oct - 19:23

denreq a écrit:

Effectivement on peut raisonner sur des statistiques, mais un jour ou l'autre, les statistiques viennent frapper à la porte, et là ce n'est plus pareil...

Certes, mais ce n'est pas une excuse pour se laisser dominer par ses émotions et laisser celles ci obscurcir le raisonnement ou la réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
troubaadour



Messages : 16
Date d'inscription : 08/07/2009

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 10:49

je ne fais que vous citer :
DementiaMagister a écrit:
Il est vrai que l'intelligence n'est pas la caractéristique première du citoyens lambda.
Mereck_bxl a écrit:

Moi, c'est parce que je suis humaniste que je n'ai pas peur de dire que l'humanité est en grande partie formée un ramassis d'abrutis profonds.

Mereck_bxl a écrit:

La vaccination, elle doit être plus réfléchie aussi, moins fréquente - ne serait-ce que pour permettre un ralentissement de la natalité....

DementiaMagister a écrit:
mais je serais d'avis de priver de vaccination et de soins médicaux les anti vaccins et les anti médecines.

Cela faisait longtemps que je n'étais pas venu sur le forum...

brrr à gerber de pareilles mentalités. L'eugénisme le sadisme et la prétention élevé à son paroxysme... hé bé.. pas beau à lire.
Revenir en haut Aller en bas
DementiaMagister

DementiaMagister

Messages : 793
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 35
Localisation : Bas rhin

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 11:44

troubaadour a écrit:


Cela faisait longtemps que je n'étais pas venu sur le forum...

brrr à gerber de pareilles mentalités. L'eugénisme le sadisme et la prétention élevé à son paroxysme... hé bé.. pas beau à lire.
Eugénisme ? ou tu as vu de l'eugénisme dans nos propos ?
Et pour le sadisme même question.
Revenir en haut Aller en bas
Galilaei

Galilaei

Messages : 180
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 41
Localisation : Belgique

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 11:56

troubaadour a écrit:
je ne fais que vous citer :
DementiaMagister a écrit:
Il est vrai que l'intelligence n'est pas la caractéristique première du citoyens lambda.
Mereck_bxl a écrit:

Moi, c'est parce que je suis humaniste que je n'ai pas peur de dire que l'humanité est en grande partie formée un ramassis d'abrutis profonds.

Mereck_bxl a écrit:

La vaccination, elle doit être plus réfléchie aussi, moins fréquente - ne serait-ce que pour permettre un ralentissement de la natalité....

DementiaMagister a écrit:
mais je serais d'avis de priver de vaccination et de soins médicaux les anti vaccins et les anti médecines.

Cela faisait longtemps que je n'étais pas venu sur le forum...

brrr à gerber de pareilles mentalités. L'eugénisme le sadisme et la prétention élevé à son paroxysme... hé bé.. pas beau à lire.

Désolé troubadoor mais il a (ils ont) raison sur beaucoup de points.

Mereck_bxl a écrit:

La vaccination, elle doit être plus réfléchie aussi, moins fréquente - ne serait-ce que pour permettre un ralentissement de la natalité....

Le seul propos qui me dérange un peu quoique je crois que Mereck fait ici de l'humour un peu cynique ce qui en soit est plutôt salutaire pour dédramatiser la montagne de conneries qu'on entend de la part de l'"opinion publique"

DementiaMagister a écrit:
mais je serais d'avis de priver de vaccination et de soins médicaux les anti vaccins et les anti médecines.

DementiaMagister a raison. Si il ne veulent pas se faire vacciner personne ne les y oblige. Cependant c'est un fait avéré, vérifié et confirmé que la vaccination sauve des vies depuis le premier vaccin contre la variole. Certaines maladies ont disparus de la surface de la terre grâce à nos connaissances en matière d'immunologie. On vaccine systématiquement depuis un siècle contre toute sorte de maladies et le fait est que nous vivons tous de plus en plus vieux. Le conteste tu?

Mereck_bxl a écrit:

Moi, c'est parce que je suis humaniste que je n'ai pas peur de dire que l'humanité est en grande partie formée un ramassis d'abrutis profonds.

Lorsqu'on fait un micro-trottoire et qu'on interroge le passant en lui demandant: Etes-vous pour ou contre les OGMs?
90% des "gens" répondent: CONTRE! en prenant un air scandalisé.
Lorsqu'on leur demande pourquoi? ils répondent: Parcequ'il y a plein de saloperies qui rendent malade dans les OGMs?

.... A bon?
En quoi le fait de manger une plante contenant du matériel génétique différent du matériel génétique "de base" est t-il dangereux pour la santé? Le matériel génétique des OGMs est t-il chimiquement différent de celui de tous les êtres vivants? Les scentifiques ont ils ajouté de nouveaux nucléotides au code genetique en plus de ATCG?

Si on leur demande ensuite: C'est quoi un OGM? ils répondent: Euh...Ben...C'est à dire...Je sais pas trop...mais je sais que c'est mauvais.

Voila comment le crétin de base se fait une opinion en tout connaissance de cause après avoir murement pesé le pour et le contre et étudié sérieusement la question par une sérieuse recherche bibliographique... scratch

Les gens sont des crétins qui sont pour la pluspart incapables de réfléchir par eux même. Ils gueulent parcequ'on les fait gueuler.
Les media, les hommes politiques, les syndicats...Ils sont manipulés et ne s'en rendent même pas compte.

Moi j'ai un avis sur les OGMs parceque je suis biologiste et que je comprends ce que c'est. Par contre si on me demande: Etes-vous pour ou contre la ratification du traité de Lisbonne? je répondrai : JE NE SAIS PAS, JE N'AI DONC PAS D'AVIS.

En attendant, tout le monde gueule avec cette histoire de grippe comme si la fin du monde était pour demain. En belgique sur des milliers (dizaines de milliers) de cas avéré il y a eu, en tout et pour tout, 4 décès en 6 mois. Des patients qui étaient déjà malades en plus et donc plus vulnérables. En deux fois moins de temps, la bête grippe de base tue 1000 fois plus et personne ne dit rien.

Alors c'est qui qu'est con?
Revenir en haut Aller en bas
Samaël

Samaël

Messages : 625
Date d'inscription : 20/07/2009
Age : 26

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 12:07

Citation :
L'eugénisme le sadisme et la prétention élevé à son paroxysme... hé bé.. pas beau à lire.

je ne vois pas bien comment tu peut associer l'eugénisme et le reste ...

ah pardon , l'eugénisme c'est le mal , l'eugénisme c'est les nazis , c'est les anti-sémite , c'est le Pen , c'est blablabla ....

franchement c'est exactement le genre d'idées près conçus qu'on les gents en générale sur une doctrine sans jamais avoir cherché a la comprendre (un peu comme les américains avec le communisme Rolling Eyes ).
Revenir en haut Aller en bas
DementiaMagister

DementiaMagister

Messages : 793
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 35
Localisation : Bas rhin

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 12:19

Point godwin.

En même temps, Troubadour a tendu une grosse perche qui ne demandait qu'à être saisie.

Et comme la fait remarquer Sammael, il y a plusieurs eugénisme. Tout comme il y a plusieurs définitions de scientiste
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 12:22

J'aimerais un jour que quelqu'un m'explique d'un point de vue objectif et naturaliste en quoi l'eugénisme est mauvais...
Certes, si on se base sur des critères purement sociaux ou idéologiques, ça fait des dégâts...
Mais la nature fait, elle-même, dans l'eugénisme : elle vire les moins adaptés, les moins solides, les plus ennuyeux, etc. Ce n'est pas parce qu'on a - en grande partie - vaincu le principe de sélection naturelle à notre égard que ça n'existe plus. D'ailleurs, H1N1 en est un parfait exemple, comme le SIDA, la peste, et toutes ces maladies au taux d'enchantement assez bas.
Là où c'est dommage, c'est de voir que, sous couvert de liberté, de mondialisation (et pourtant je ne suis pas contre, dans l'idée) et de profit, on pratique l'eugénisme en permanence.
Quels taux de sidéens en France et au Rwanda?
Combien de morts de faim entre la France et ce même Rwanda (certainement charmant, au demeurant)?
Etc... Les traitements n'arrivent pas, ou ne sont pas envoyés, ou la recherche n'avance pas, parce qu'il est reconnu immoral de sacrifier cinquante personnes pour sauver plusieurs millions d'Africains.
Si l'eugénisme signifie 'choisir qui doit mourir', alors on le fait tous les jours, sans aucun souci : mieux vaut quinze Africains morts que moi. Ouf!
Du coup, je ne vois pas bien ce que vient faire l'eugénisme dans cette conversation. Dire qu'on prive de soins médicaux les anti-médecins est logique. D'ailleurs, de même qu'on ne propose pas de porc à un musulman (même s'il meurt de faim? A vérifier), on ne devrait pas proposer de soigner la tuberculose maligne de madame Prout qui n'aime pas les médecins. Logique.
Et puis ça fait de la place pour les humains, ça ajoute un peu de sélection naturelle, au fond. Very Happy
Pour le sadisme, je pencherais plutôt, pour la plupart, pour du cynisme. On est comme ça... On parle de bouffer des enfants, mais on n'est pas des sauvages... On les cuit, avant.
Revenir en haut Aller en bas
Mereck_bxl

Mereck_bxl

Messages : 291
Date d'inscription : 12/09/2009
Age : 40
Localisation : Ixelles (bruxelles)

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 12:56

troubaadour a écrit:
Mereck_bxl a écrit:

Moi, c'est parce que je suis humaniste que je n'ai pas peur de dire que l'humanité est en grande partie formée un ramassis d'abrutis profonds.

Je veux pas être méchant, mais si l'humanité en est où elle est, ce n'est pas par intelligence.

Certes, l'être humain dispose de capacités incroyables. Mais au niveau de l'éthique, de la prévoyance, de la modération et des capacités d'analyse à plus ou moins long terme, non seulement l'humanité est au fond d'un trou insondable, mais elle est en train d'utiliser des tractopelles caterpillar afin de creuser encore plus profond.

troubaadour a écrit:
Mereck_bxl a écrit:

La vaccination, elle doit être plus réfléchie aussi, moins fréquente - ne serait-ce que pour permettre un ralentissement de la natalité....

C'était une pointe d'humour très sombre.
Le but était de provoquer une réaction afin de faire réfléchir sur ce que j'ai dit.
Donne un poisson, et il mangera un jour, apprends lui à pêcher, il mangera toute sa vie !

Moi, je veux juste que certains apprennent à réfléchir plutôt que de donner des solutions toute faites !

De la même façon que donner des vaccins ne sert finalement à rien car il en aura encore besoin plus tard.


Si j'ai réussi à provoquer une réaction, il est dommage que certains ne passent pas à l'étape de la réflexion... (à moins que manchots, ils ne puissent tenir une canne à pêche ?)




Je vais néanmoins t'expliquer comment je vois les choses.

Pris au pied de la lettre et comparé au taux de natalité de l'humanité en général, on peut se demander si les vaccinations de masses sont VRAIMENT la bonne solution !

En effet, sauver des gens qui n'ont pas assez à manger, sincèrement, ça sert à quoi ?!
Donne un poisson, et il mangera un jour, apprends lui à pêcher, il mangera toute sa vie !

La question est moche, mais tu ne peux nier ce fait quotidien.



Car, oui, c'est sympa et utile, mais tant que la population du tiers-monde (et pauvre en général) aura un tel taux de natalité, les problèmes iront sans cesse en empirant !

La véritable solution est de faire augmenter le niveau de vie ET donner la capacité à l'augmenter (par eux-même) !
En augmentant le niveau de vie, la natalité tends à décroitre de façon toute naturelle.
En baissant le taux de natalité, les richesses seront mieux répartie et, pour un cout similaire, on peut soigner, vacciner un plus grand pourcentage de la population !
Ce qui est donc bien meilleur d'un point de vue humain.



Comprends-tu un peu mieux où je veux en venir ?





Et ne parlons pas des campagnes faites par les organismes médicaux dénonçant la sur-utilisation des anti-biotique rendant ainsi les maladies plus résistantes.


troubaadour a écrit:
DementiaMagister a écrit:
mais je serais d'avis de priver de vaccination et de soins médicaux les anti vaccins et les anti médecines.

Cela faisait longtemps que je n'étais pas venu sur le forum...

brrr à gerber de pareilles mentalités. L'eugénisme le sadisme et la prétention élevé à son paroxysme... hé bé.. pas beau à lire.


Concernant Dementia, je ne vois pas où est l'eugenisme.
Il faut reconnaitre l'abrutissement de diverses populations religieuses/spirituelles et les "théories du complot" dénonçant les "méchants scientifiques qui lavent le cerveau des enfants avec la théorie de l'évolution et se servent des gens comme cobayes sous prétexte de les vacciner."

C'est un discours classique chez les témoins de jéhovah, mais que l'on voit fleurir du côté musulman et chrétien (évangéliste).

Cette épidémie n'a rien d'étonnant vu que le rejet de l'évolution implique de facto le rejet des scientifique et donc de la médecine actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
troubaadour



Messages : 16
Date d'inscription : 08/07/2009

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 14:33

Galilaei a écrit:


DementiaMagister a écrit:
mais je serais d'avis de priver de vaccination et de soins médicaux les anti vaccins et les anti médecines.

DementiaMagister a raison. Si il ne veulent pas se faire vacciner personne ne les y oblige. Cependant c'est un fait avéré, vérifié et confirmé que la vaccination sauve des vies depuis le premier vaccin contre la variole. Certaines maladies ont disparus de la surface de la terre grâce à nos connaissances en matière d'immunologie. On vaccine systématiquement depuis un siècle contre toute sorte de maladies et le fait est que nous vivons tous de plus en plus vieux. Le conteste tu?

Je suis 100 % d'accord avec toi mais tu dévies du sujet... Le problème est tout autre... accepterais tu de laisser mourir ou souffrir une personne au prétexte que celle ci c'est trompée ? Là est la question !
Sinon c'est le principe du châtiment éternel qui serait reproduit On a le droit de se tromper. Je revendique ce droit au nom de la prise de décision de la liberté individuelle, de l'intelligence. Et ce n'est pas parce que l'on se trompe que l'on doit en subir des conséquences désastreuses.... C'est quoi cette société où l'on serait obligé d'obéir au doigt et à l'œil sous menace de représailles encas d'erreur ? Je n'adhère pas à ce principe.

Galilaei a écrit:

Mereck_bxl a écrit:

Moi, c'est parce que je suis humaniste que je n'ai pas peur de dire que l'humanité est en grande partie formée un ramassis d'abrutis profonds.

Moi j'ai un avis sur les OGMs parceque je suis biologiste et que je comprends ce que c'est. Par contre si on me demande: Etes-vous pour ou contre la ratification du traité de Lisbonne? je répondrai : JE NE SAIS PAS, JE N'AI DONC PAS D'AVIS.

premièrement les micros trottoirs ne sont que manipulations médiatiques sur le message que veut faire passer le journaliste et en aucun cas révélateur de l'opinion. C'est manipuler bidonner à l'extrême...
ensuite ton argumentation que j'ai mis en quote c'est réserver le droit d'opinion et décision qu'aux spécialistes qu'à l'élite... C'est le mépris du "bon petit peuple" ignare et inculte qui n'a pas son mot à dire sinon gare aux conséquences (retour à la question du dessus).

Le bon peuple sait ce que les spécialitses (du sujet, comme des médias, comme des politiques) ont bien voulu lui apprendre. L'agnosticisme sociétal me parait un concept étrange.

Galilaei a écrit:

En attendant, tout le monde gueule avec cette histoire de grippe comme si la fin du monde était pour demain. En belgique sur des milliers (dizaines de milliers) de cas avéré il y a eu, en tout et pour tout, 4 décès en 6 mois. Des patients qui étaient déjà malades en plus et donc plus vulnérables. En deux fois moins de temps, la bête grippe de base tue 1000 fois plus et personne ne dit rien.

Alors c'est qui qu'est con?

Ceux qui parle de cette grippe ? parce que tu fais partie du monde. Tu as écouté les infos ? tu t'es interrogé ? questionné ? pourquoi toi serais tu plus intelligent que les autres ? Le monde la société c'est nous. Ce n'est pas d'un coté les ignards bouffons et de l'autre les détenteurs du savoir et de la vérité.

Mereck_bxl a écrit:

C'était une pointe d'humour très sombre.
!
Pour la pointe d'humour, ne te connaissant pas, je veux bien. tu as le bénéfice du doute.

Mereck_bxl a écrit:

En effet, sauver des gens qui n'ont pas assez à manger, sincèrement, ça sert à quoi ?
A faire un maux de moins ?
une difficulté en moins ?
un handicap de moins ?
Est il facile d'apprendre à pêcher en étant malade ?

Le raisonnement "ils sont déjà très malheureux, ils ont à peine de quoi manger on ne va pas leur éviter des maladies graves" me semble étrange...

La seule et unique manière d'abaisser le taux de natalité c'est d'accroitre le niveau de vie de la population sous la condition de se défaire des carcans religieux.
Pour accroitre le niveau de vie il faut faire de l'instruction de masse mais si l'enfant est malade il ne pourra ni s'instruire ni cultivé le champ ni pécher.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël

Samaël

Messages : 625
Date d'inscription : 20/07/2009
Age : 26

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 15:33

Citation :
Sinon c'est le principe du châtiment éternel qui serait reproduit On a le droit de se tromper. Je revendique ce droit au nom de la prise de décision de la liberté individuelle, de l'intelligence. Et ce n'est pas parce que l'on se trompe que l'on doit en subir des conséquences désastreuses....

la dessus je suis d'accord.

Citation :
ensuite ton argumentation que j'ai mis en quote c'est réserver le droit d'opinion et décision qu'aux spécialistes qu'à l'élite... C'est le mépris du "bon petit peuple" ignare et inculte qui n'a pas son mot à dire sinon gare aux conséquences (retour à la question du dessus).

Le bon peuple sait ce que les spécialitses (du sujet, comme des médias, comme des politiques) ont bien voulu lui apprendre. L'agnosticisme sociétal me parait un concept étrange.

par contre ici je rejoins l'avis de Galilaei , si tu ne t'y connais pas asser dans un domaine pour juger par toi même mieux vaut ne rien dire. Les médias relais bien souvent des informations fausses ou vulgarisé au point qu'elles soit fausses ( ex : demande a un type dans la rue si l'homme descend du singe ...). Je ne vois vraiment pas l'intérêt d'exprimer un avis baser sur ce que X a pus te dire pour manipuler ton opignon.

Après tu peu moduler ton discours en fonction de tes connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
Galilaei

Galilaei

Messages : 180
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 41
Localisation : Belgique

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 15:59

troubaadour a écrit:
Galilaei a écrit:


DementiaMagister a écrit:
mais je serais d'avis de priver de vaccination et de soins médicaux les anti vaccins et les anti médecines.

DementiaMagister a raison. Si il ne veulent pas se faire vacciner personne ne les y oblige. Cependant c'est un fait avéré, vérifié et confirmé que la vaccination sauve des vies depuis le premier vaccin contre la variole. Certaines maladies ont disparus de la surface de la terre grâce à nos connaissances en matière d'immunologie. On vaccine systématiquement depuis un siècle contre toute sorte de maladies et le fait est que nous vivons tous de plus en plus vieux. Le conteste tu?

Je suis 100 % d'accord avec toi mais tu dévies du sujet... Le problème est tout autre... accepterais tu de laisser mourir ou souffrir une personne au prétexte que celle ci c'est trompée ? Là est la question !
Sinon c'est le principe du châtiment éternel qui serait reproduit On a le droit de se tromper. Je revendique ce droit au nom de la prise de décision de la liberté individuelle, de l'intelligence. Et ce n'est pas parce que l'on se trompe que l'on doit en subir des conséquences désastreuses.... C'est quoi cette société où l'on serait obligé d'obéir au doigt et à l'œil sous menace de représailles encas d'erreur ? Je n'adhère pas à ce principe.

Que propose tu? Qu'on les vaccinent de force avec un fusil à fléchette? Les jeovah braillent d'ici au royaume des cieux si on leur parle de transfusion sanguine...Eh bien qu'ils crèvent exsangues si ça les amusent. C'est ça la liberté! Tu assume les décision que tu as pris.

Si je rencontre un jéovah qui se vide de son sang, je lui proposerai quand-même une pochette d'O- ...qu'il refusera.

troubaadour a écrit:
Galilaei a écrit:

Mereck_bxl a écrit:

Moi, c'est parce que je suis humaniste que je n'ai pas peur de dire que l'humanité est en grande partie formée un ramassis d'abrutis profonds.

Moi j'ai un avis sur les OGMs parceque je suis biologiste et que je comprends ce que c'est. Par contre si on me demande: Etes-vous pour ou contre la ratification du traité de Lisbonne? je répondrai : JE NE SAIS PAS, JE N'AI DONC PAS D'AVIS.

premièrement les micros trottoirs ne sont que manipulations médiatiques sur le message que veut faire passer le journaliste et en aucun cas révélateur de l'opinion. C'est manipuler bidonner à l'extrême...
ensuite ton argumentation que j'ai mis en quote c'est réserver le droit d'opinion et décision qu'aux spécialistes qu'à l'élite... C'est le mépris du "bon petit peuple" ignare et inculte qui n'a pas son mot à dire sinon gare aux conséquences (retour à la question du dessus).

Le bon peuple sait ce que les spécialitses (du sujet, comme des médias, comme des politiques) ont bien voulu lui apprendre. L'agnosticisme sociétal me parait un concept étrange.

Le coup du micro trottoire est un exemple. Il existe aussi des sondages basés sur des méthodes statistiques et les expériences de mes discussion avec plein de gens. Et ça va toujours dans le même sens: Tout le monde à un avis tranché sur la question mais personne n'a pris la peine de se renseigner et d'essayer de comprendre.

Le bon sens voudrait que chacun ait le droit de s'exprimer sur tout les sujets mais que chacun ait l'honnêteté intellectuelle de ne répondre qu'au questions qu'il comprend.

Imagine que, en période de crise monétaire, on demande par référendum à monsieur tout le monde de répondre à la question suivant:

Doit on dévaluer l'euro? OUI/NON

Je te parie que 99 % des gens vont répondre NON alors que c'est peut-être la bonne mesure à addopter.

En bref: Dans une democratie tout le monde a le droit de l'ouvrir mais ce serait bien de ne pas avoir l'air d'un con quand on le fait.

troubaadour a écrit:
Galilaei a écrit:

En attendant, tout le monde gueule avec cette histoire de grippe comme si la fin du monde était pour demain. En belgique sur des milliers (dizaines de milliers) de cas avéré il y a eu, en tout et pour tout, 4 décès en 6 mois. Des patients qui étaient déjà malades en plus et donc plus vulnérables. En deux fois moins de temps, la bête grippe de base tue 1000 fois plus et personne ne dit rien.

Alors c'est qui qu'est con?

Ceux qui parle de cette grippe ? parce que tu fais partie du monde. Tu as écouté les infos ? tu t'es interrogé ? questionné ? pourquoi toi serais tu plus intelligent que les autres ? Le monde la société c'est nous. Ce n'est pas d'un coté les ignards bouffons et de l'autre les détenteurs du savoir et de la vérité.

Je n'ai pas la prétention de détenir l'absolue vérité et je sais que je me trompe souvent. Cependant, contrairement à beaucoup de mes contemporains, je prends du temps pour me faire une opinion sur un sujet avant de m'exprimer publiquement. Je cherche à trouver des infos pour et des infos contre. Je mets tout ça ensemble et j'essaie de me faire ma propre idée. Bien sur c'est fatiguant et ça nécessite des efforts. Sans doute beaucoup plus d'efforts de réflexion que ce que la pluspart des gens veulent bien se donner la peine de fournir. Dans ce cas précis, j'ai interroger DES médecins, j'ai lu la presse, j'en ai discuté avec d'autres biologistes (collègues) dont des virologues et j'ai lu des articles scientifiques. Crois tu que les journalistes qui écrivent ces articles et les gens de la rue ont pris la peine de faire la même chose que moi?


troubaadour a écrit:


La seule et unique manière d'abaisser le taux de natalité c'est d'accroitre le niveau de vie de la population sous la condition de se défaire des carcans religieux.
Pour accroitre le niveau de vie il faut faire de l'instruction de masse mais si l'enfant est malade il ne pourra ni s'instruire ni cultivé le champ ni pécher.

La, par contre, on est vraiment d'accord tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Donatien

Donatien

Messages : 215
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 31

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 18:22

C'est le drame de la démocratie, des décisions sont prises par des gens qui n'y connaissent rien, la politique n'est qu'un spectacle de marionnettes. On demande aux français de donner leur avis sur des questions capitales, mais l'ennui c'est que pour la plupart, les français n'ont pas les moyens de donner une réponse pertinente à ces questions complexes. Je ne veux pas dire que nous sommes entourés d'abrutis (même si c'est sans doute le cas), mais pour parler des problèmes politiques et économiques, il faut déjà les comprendre, sinon on dit des conneries. Chacun son domaine.

Parmi les gens qui ont voté aux dernières élections, combien savent réellement pour quoi il ont voté? Combien connaissent les détails des programmes politiques et de leurs implications? Non, on vote pour celui qu'on a vu à la télé et qui avait l'air de savoir ce qu'il disait.

Voter, ça devrait être comme conduire, faudrait passer le permis. Smile
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 18:51

Je pense que le souci est ailleurs.
A un moment, il faut se rendre compte que le système démocratique n'est pas fait pour élire des hommes politiques qui vont faire de la politique dans notre dos et faire ce qui les arrange.
A l'origine, les hommes politiques devaient être des gens comme n'importe qui, à la solde de la population. Des marionnettes, des gigolos, qu'on plaçait là pour une certaine durée et qui relayaient ce que le peuple demandait, au contraire de ce qui se fait depuis quelques... décennies.
Un homme politique n'a que le pouvoir que le peuple lui accorde. Il n'est pas sensé défendre un autre point de vue que celui du peuple. C'est d'ailleurs le sens du mot "démocratie".
Revenir en haut Aller en bas
troubaadour



Messages : 16
Date d'inscription : 08/07/2009

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 19:25

quinlan_vos a écrit:
Je pense que le souci est ailleurs.
A un moment, il faut se rendre compte que le système démocratique n'est pas fait pour élire des hommes politiques qui vont faire de la politique dans notre dos et faire ce qui les arrange.
A l'origine, les hommes politiques devaient être des gens comme n'importe qui, à la solde de la population. Des marionnettes, des gigolos, qu'on plaçait là pour une certaine durée et qui relayaient ce que le peuple demandait, au contraire de ce qui se fait depuis quelques... décennies.
Un homme politique n'a que le pouvoir que le peuple lui accorde. Il n'est pas sensé défendre un autre point de vue que celui du peuple. C'est d'ailleurs le sens du mot "démocratie".

oui mais le problème ne vient il pas du fait que l'on ait tendance à confondre politique et magicien voir voyant.

un politicien ne dit il pas : je vais faire telle politique pour espérer tel résultat. Après ca marche à 10% à 50% ou à 90%. Croire aux promesses c'est comme croire en dieu.. très hypothétique. Et c'est l'électeur qui pense que telle ou telle orientation sera meilleur que l'autre. C'est facile après on juge le résultat après coup. Une fois que les évènements se sont déroulés comme si le politicien au moment des faits pouvaient connaitre l'avenir...

Mettons nous à la place du politicien au mois de mai juin... et qu'aurions nous fait si tout les SPECIALISTES s"alarmaient de ce nouveau virus extrêmement contagieux et qui pouvait devenir mortel. C'est à cette date que les décisions devaient être prises pour être pret en octobre novembre. Fallait il se préparer quitte à gaspiller et à exagérer le danger ou fallait il faire l apolitique de l'autruche ?

Pour juger les politiciens (zé spécialistes associés) il faut toujours se mettre à l'instant T au moment où les décisions devaient prises et non juger sur le résultat après connaissance des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 19:29

Oh, je ne parlais que d'un point de vue général, pour la politique.
En réalité, je suis plutôt content que les politiciens aient, pour une fois, réagi aussi vite... Mais de là à ce que ça tourne en psychose, c'est différent, quand même. C'est ça qui m'ennuie. De toute façon, vu la vitesse à laquelle a été développé le vaccin, je pense que les chercheurs se penchaient déjà dessus, d'une manière ou d'une autre. Mais c'est vrai que la réactivité des politiques est un critère de réussite, dans ce genre de cas. Il y a des jours où la vie ressemble à un épisode de 24h Chrono (j'imagine trop Sarkozy en Jack Bauer terrassé par... un malaise vagal. Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
DementiaMagister

DementiaMagister

Messages : 793
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 35
Localisation : Bas rhin

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 19:43

troubaadour a écrit:


Je suis 100 % d'accord avec toi mais tu dévies du sujet... Le problème est tout autre... accepterais tu de laisser mourir ou souffrir une personne au prétexte que celle ci c'est trompée ? Là est la question !
Sinon c'est le principe du châtiment éternel qui serait reproduit On a le droit de se tromper. Je revendique ce droit au nom de la prise de décision de la liberté individuelle, de l'intelligence. Et ce n'est pas parce que l'on se trompe que l'on doit en subir des conséquences désastreuses.... C'est quoi cette société où l'on serait obligé d'obéir au doigt et à l'œil sous menace de représailles encas d'erreur ? Je n'adhère pas à ce principe.
Je penses que dès que l'on fait un choix, on doit être cohérent avec celui ci. C'est une simple question d'honnéteté intellectuelle.
De même, si ils veulent refuser les soins médicaux malgré le fait que celà peut certainement leur sauver la vie, c'est leur choix et à eux d'assumer. Mais celà ne leur donne pas le droit de pourrir la vie de ceux qui partagent pas leur croyance.

Citation :
c'est réserver le droit d'opinion et décision qu'aux spécialistes qu'à l'élite... C'est le mépris du "bon petit peuple" ignare et inculte qui n'a pas son mot à dire sinon gare aux conséquences (retour à la question du dessus).

Le bon peuple sait ce que les spécialitses (du sujet, comme des médias, comme des politiques) ont bien voulu lui apprendre. L'agnosticisme sociétal me parait un concept étrange.
Pour les OGMs, désolé pour ceux qui vont être choqués, mais je comprend pas en quoi l'opinion d'une personne qui sait même pas ce qu'est un gène peut avoir de pertinent. la démocratie ne concerne que les choix socio économique et non scientifique ou académique, au grand dam des extremiste et des obscurantistes.
Donc oui, je pense qu'on doit savoir de quoi on parles pour avoir un avis qui soit basé sur des faits et non une croyance basée sur des sophismes martelés dans les médias et par la vox populi.
Revenir en haut Aller en bas
Mereck_bxl

Mereck_bxl

Messages : 291
Date d'inscription : 12/09/2009
Age : 40
Localisation : Ixelles (bruxelles)

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeMar 27 Oct - 22:06

Tiens, je viens de trouver une petite vidéo expliquant simplement mon opinion.

Honte sur moi de prendre une vidéo du Maître, mais elle me semble démontrer assez bien ce que je dénonce.

Revenir en haut Aller en bas
DementiaMagister

DementiaMagister

Messages : 793
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 35
Localisation : Bas rhin

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeMar 27 Oct - 23:56

Desproges.

Il nous manque celui là.

Y a t'il un humoriste subtil pour sauver l'humour ?
Revenir en haut Aller en bas
Camio

Camio

Messages : 475
Date d'inscription : 07/09/2009
Localisation : France

Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitimeMer 28 Oct - 0:37

DementiaMagister a écrit:
Y a t'il un humoriste subtil pour sauver l'humour ?

Bien sûr voyons !



Désolé, c'était trop tentant... tongue
Revenir en haut Aller en bas
http://libresansdieu.org/bb/index.php
Contenu sponsorisé




Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1   Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1 - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronique d'un monde désaxé : le cas h1n1
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» bonjour tout le monde
» bonsoir tout le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTATHEE :: LIBERTATHEE :: Actualités-
Sauter vers: