Pour la liberté et la promotion de l'athéisme, pour la sauvegarde de la raison contre les superstitions
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'évolution

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeSam 1 Aoû - 17:57

L'évolution - Page 2 800px-12
La terre au Silurien.
Le réchauffement climatique va largement modifier les courants océaniques. Une chose en entraînant une autre, la salinité sera modifiée, l'oxygénation, etc... Ces modifications causent d'énormes tempêtes, des réchauffements et des refroidissements soudains sur toute la planète.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeSam 1 Aoû - 20:18

Le Dévonien

Voila un âge relativemen calme, propice à toutes les innovations. Nommé d'après le Devonshire, en Angleterre (oui, c'est toujours des Anglais qui découvrent tout, ici), il s'étend de -416 à -359.2 Ma.

Il est toujours étagé en périodes. Trois, pour lui :

- Inférieur (-416 à -397.5 Ma)
Emsien
Praguien
Lochkovien
- Moyen (-397.5 à -385.3 Ma)
Givetien
Heivetien
- Supérieur (-385.3 à -359.2 Ma)
Famennien
Frasnien

D'un point de vue géographique c'est... Le bazar. Gondwana est toujours là, au sud. Au nord, Siberia et Laurussia (composé de l'Amérique du nord et d'une partie de l'Europe) se promènent toujours, se rapprochant de leur grand frère. La Pangée est en formation.

Le niveau de la mer est toujours aussi élevé que précédemment.
Et, là dedans, la vie foisonne. Ainsi, certaines espèces sont toujours là : quelques variétés de trilobites, des brachiopodes, des coraux, des algues... Les grands placodermes (poissons à plaques apparus au Silurien) sont rejoints par d'autres, plus petits, à écailles, qui se diversifient. La nature étant bizarre, certains on des nageoires rigides, avec des os, et marchent au fond.
En parallèle, les premiers requins apparaissent. Bientôt, des poissons à arêtes apparaissent également.
Vers la fin de cette même période, d'autres poissons à arêtes (dites "lobées") évoluent encore, et décident d'aller voir ailleurs si ils y sont. Les premières ammonites apparaissent aussi.
Il commence à y avoir du monde là-dessous.

Nous passons donc à la terre ferme. Et, là... Ca va être sympa.
Les scorpions (petits) sont sortis de l'eau, et ont rejointes les araignées. Les premières mites apparaissent. Mais ce n'est pas tout.
J'ai dit, il y a un instant, que certains poissons à arêtes lobées sont partis se promener. Et où, à votre avis? Eh oui!
Il faut se rendre compte que les branchies, chez les poissons, ne sont pas encore ce qu'ils seront plus tard. La plupart des poissons doivent respirer une fois de temps en temps à la surface, et c'est ce qui aidera ces chères têtes écaillées à sortir de l'eau. Ils ont évolué vers des tétrapodes (à quatre pattes), et évoluent encore... En amphibiens. Ils restent donc entre terre et mer.
Mais, ça y est, les ancêtres de l'homme sont sortis de l'eau. Nous sommes à un peu plus de -260 Ma.
Parallèlement, les plantes se diversifient, et les pemières variétés d'arbustes apparaissent.

Tout baigne, donc, jusqu'à... Une nouvelle extinction. La troisième. Mélange de réchauffement climatique et d'astéroïdes... Hélas, pas de poisson chauve à la tête de Bruce Willis pour sauver le monde, tant et si bien que 70% des espèces disparaîtront. Pourtant, les amphibiens survivent, ainsi que la plupart des plantes.
Donc, c'est bon, nous survivrons.

Mais, comme à chaque extinction, nous allons voir que la vie reprend toujours ses droits... Au carbonifère.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeSam 1 Aoû - 20:31

L'évolution - Page 2 800px-13
La terre à la fin du Devonien.
Faites-vous un flip-book pour voir les continents bouger, ça peut être sympa.

L'évolution - Page 2 800px-14
L'océan, à la même époque.
En arrière plan, un poisson à écailles, tétrapode.

L'évolution - Page 2 Devoni10
La surface... Un cauchemard de jardinier.

L'évolution - Page 2 Dunkle10
Le squelette d'un Dunkeosteus, un placoderme parent du célèbre Coelacanthe.
Engageant, non?

L'évolution - Page 2 Tiktaa10
Tiktaalik Roseae, un poisson amphibien de nos ancêtres... A remarquer, les globes occulaires frontaux, les quatre pattes rudimentaires, et une nageoire archaïque.
En réalité, il tient presque autant du lézard que du poisson.
Trois squelette de ce fier animal grenouillesque au nord de l'archipel Arctique Canadien par une équipe de l'Université de Chicago. Cette région était à l'époque située sur le continent Laurentia, qui possédait un climat chaud.
Revenir en haut Aller en bas
max92

max92

Messages : 116
Date d'inscription : 24/06/2009
Age : 27
Localisation : 92

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Aoû - 11:41

impressionant quinlan
tu vas nous refaire toute l'histoire de la terre jusqu'& l'etre humain?
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Aoû - 15:43

Yep!
Et ensuite je ferai un topo sur les principes de l'évolutions elle-même et de la sélection naturelle.
Hard, mais ça va être bon. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Aoû - 19:10

LE CARBONIFERE

Il s’étend de - 359.2 à -299 millions d’années. Une fois n’est pas coutume, son nom ne provient plus d’une région d’Angleterre, mais des vastes strates de charbon que l’on trouve en Europe et en… Angleterre.

Comme les autres, il est divisé, mais en seulement deux parties :
- Le Mississipien (-359.2 à -318.1 Ma)
Sepukhovien
Viséen
Tournaisien
- Le Pennsylvanien (-318.1 à -299.0 Ma)
Kazimovien
Moscovien
Bashkirien

Cette période est relativement vaste, mais connaît peu de changements. Depuis l’extinction qui scella la fin du Dévonien, la vie est devenue plus calme.
Le supercontinent Pangée continue sa formation.
Alors que le possible astroblème de la fin du Dévonien fait chuter le niveau des océans, cette tendance s’inverse et le niveau remonte. La température, d’abord stable, décroît lentement - un glacier recouvre une grande partie de ce qui est encore le Gondwana. En revanche, plus au nord, ces changements de température ne jouent que peu, puisque d’immenses marais luxuriants prédominent.
Gondwana finit par entrer en collision avec Laurussia, ce qui deviendra la côte est de l’Amérique du Nord, créant la chaîne hercynienne (immense massif partiellement érodé qui va des Alpes à l’Oural en passant par le sud de la Corse et les Highlands Ecossais, le Massif Armoricain ou les Vosges). en Europe, et les Appalaches aux Etats-Unis et au Canada. La plaque Eurasienne se rapproche de l’Europe de l’Ouest, au niveau de ce qui deviendra l’Oural.
Seule la Chine et le Nord de l’Asie du Sud-Est sont encore éloignés du supercontinent.
La toute jeune Pangée, ainsi formée, ressemble vaguement à un immense O.
Deux océans majeurs subsistent donc : le Panthalassa (autour de la Pangée) et le Paléotethys (mer intérieure).
D’autres, plus petits, comme Protothéthys, disparaîtront lors de la collision avec l’Asie.

D’un point de vue géologique, les couches rocheuses de cette période se reconnaissent assez facilement. Elles sont composées de calcaire, de grès, de schiste et de charbon.
- Le calcaire est d’origine marine, mélange de boues épaisses et de restes d’animaux marins.
- Le grès est une agrégation de grains de sable.
- Les schistes sont des roches dont l’aspect donne l’impression qu’elles ont été superposées, comme des feuilles. On parle de « feuillets rocheux ». Généralement issue d’argiles qui, en se solidifiant à différents moments (et à des pressions ou des températures différentes) forme ces couches successives. On les appelle des roches métamorphiques.
- Directement issu de produits organiques, le charbon est généralement d’origine végétal. Dans des incendies ou lors de leur mort, les plantes et les arbres, dont la température monte, brûlent littéralement, ce que l’on appelle « carbonisation ». L’apparition de ces charbons au Carbonifère est due à deux choses : l’apparition des premiers arbres à écorce, et le niveau des mers, peu élevé, qui a permis que s’étendent de vastes marécages.
En outre, on considère généralement que l’enfouissement de tous ces composants en si grande quantité est du au fait que très peu de bactéries et animaux étaient capables de digérer les nouvelles plantes, et en particulier les arbres à écorces ligneuses (à fibres), sans compter que ces proto-écorces comportaient bien moins de bois qu’aujourd’hui.

D’une manière général, cette enfouissement massif permit de faire monter le taux d’oxygène dans l’air jusqu’à près de 30% (contre 21% aujourd’hui). On estime que le premier effet de cette montée du taux d’oxygène est (entre autres) l’un des facteurs de gigantisme de certains insectes. En effet, la taille d’un animal est en relation avec ses capacités à respirer, et au taux d’oxygène dans l’air. Il n’était donc pas anormal de croiser des libellules de près d’un mètre d’envergure.

Dans les océans, les animaux à squelette externe, comme les crinoïdes dominent encore, même si de plus en plus de poissons apparaissent.
Sur terre, outre l’apparition des grands arbres, de plus en plus de plantes cohabitent, avec de plus en plus de fleures (à cause de la multiplication des insectes).
De grands amphibiens foulent également ce sol, descendants des poissons à pattes du Dévonien, dont certains gardent encore une queue en forme de nageoire et des pattes palmées.

Pour une fois, il n’y a pas de grande extinction à la fin de cette longue période. Un happy-end, la porte ouverte à une nouvelle suite.
On se croirait au cinéma.

To be continued…
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Aoû - 19:35

L'évolution - Page 2 800px-15

La terre du Carbonifère, vers -300 Ma.
On remarque déjà les plateaux continentaux (bleu clair) parfaitement joints, de ce qui devient la Pangée. A l'est, la grande mer intérieure, Paléotéthys, partiellement refermée par les îles Asiatiques.
La grande chaîne montgneuse qui parcoure le centre du continent est la limite entre Gondwana et Laurussia, et deviendra toute cette longue chaîne hercynienne.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Aoû - 19:49

L'évolution - Page 2 Carbon10
Les forêts du carbonifère. Un poil plus accueillantes, mais c'est pas encore ça.

L'évolution - Page 2 Dragon10
Un fossile de Meganeura. Cette libellule - déjà très semblable à celles que nous avons actuellement - mesurait plus de 70cm d'anvergure.

L'évolution - Page 2 5958_w10
Quand je vous disais qu'ils étaient grands, ces petits!
Nous avons donc en (a) - et sa version fossile en (e) - un scorpion marin nommé Jaekelopterus Rhenaniae, un trilobite Isotelus Rex en (b), Meganeura Monvi en (c), et le mille-pattes Arthropleura Armata en (d), en comparaison avec un humain de 1m80.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Aoû - 20:41

LE PERMIEN

Il s’agit du dernier système géologique du Paléozoïque, qui s’étend de -299.0 à - 251.0 millions d’années - et est donc plutôt court au regard des autres.
A la fin, nous aurons parcouru les 293 millions d’années qui nous séparent de l’apparition des premiers animaux à coquilles dures (rappelez vous, les trilobites) dans l’océan, au Cambrien.
La fin d’une ère, au sens propre du terme.
Mais nous n’en sommes pas encore là. Le Permien tire son nom de la ville de Perm, une ville de Russie.

Trois subdivisions pour le Permien - pourtant court :
- Le Cisuralien (-299 à -271 Ma)
Asselien
Sakmarien
Artinskien
Kngurien (non, pas de faute de frappe)

- Le Guadalupien (-271 à -260 Ma)
Roadien
Wordien
Capitanien

- Le Lopingien (-260 -251 Ma)
Wuchiapigien
Changhsingien

Il ne reste que le supercontinent Pangée - uniquement séparé de l’Asie du Sud-Est. Au niveau du pôle Sud, la couche de glace du carbonifère est toujours là, tandis que, dans les régions tempérées, les températures varient parfois de 0° à 40° entre la nuit et le jour. On y retrouve également d’immenses déserts, à la température élevée et aux précipitations rares.
D’un point de vue géologique, cette période rapide n’apporte pas beaucoup de changements depuis le Carbonifère.

En revanche, la faune marine se modifie. Les trilobites finissent une bonne fois pour toutes de disparaître (ils ont quand même vécu près de 300 millions d’années). Les mollusques, échinodermes et brachiopodes continuent leur chemin. Des poissons plus communs apparaissent aussi, au milieu des placodermes, et grandissent vite.
Sur terre, les plantes ne changent quasiment pas. En revanche, les grands amphibiens se multiplient, et apparaissent les premiers reptiles, ainsi que plusieurs espèces de reptiles mammaliens qui, plus tard, donneront les mammifères.
A côté de cela, on note l’apparition des pélycosaures, ancêtres des dinosaures, dont certains développent des voiles servant à réguler leur température, comme le Dimetrodon (carnivore) ou Edaphosaurus (herbivore).
De petits reptiles s’essaient aussi pour la première fois au vol (plané), comme le Coelurosauravus.
Au niveau des plantes, les Gymnospermes apparaissent dans les territoires les plus secs. Ce sont des plantes ont la particularité d’avoir l’ovule à nu (et non enfermé dans un ovaire), et de les placer sur une feuille fertile. Les conifères sont des Gymnospermes. Ces « feuilles sexuées » sont, par exemple, représentées par les pommes de pin.

On parla également de deux espèces particulières, Aphlosaurus et Eudibamus ayant, l’une, la capacité temporaire de se tenir de bout et, l’autre, une position debout permanente. Mais ces fossiles semblent avoir été largement suspectés.

La vie, terrestre comme marine, semble donc plutôt bien engagée.
Et c’est là qu’intervient, il y a donc 251 millions d’années, l’extinction la plus massive.
Bien que l’on n’en soit pas encore parfaitement sûrs, il semble qu’un astéroïde de près de 50km de diamètre ait percuté la terre(1). Par un effet de double choc, l’énergie de cet impact magistral se serait répercuté de l’autre côté de la planète en provoquant un phénomène éruptif majeur (un super-volcan), qui créa certainement les Trapps de Sibérie (2). En outre, un effet de ricochet aurait créée une importante activité des dorsales océaniques.
On parle également d’un désastre écologique majeur, d’une activité tectonique isolée, etc…
Le débat reste ouvert.
En l’occurrence, 95% de la vie marine, et 75% de la vie terrestre disparurent à ce moment. Les courants océaniques changent brusquement, refroidissant ou réchauffant des régions habituellement chaudes ou froides. La chimie des océans change également d’une manière radicale, à cause de ces modifications, entraînant une hausse du taux de sulfure d’hydrogène qui empoisonne de nombreuses espèces. Ainsi, plusieurs espèces de placodermes, de coraux, les graptolites disparaissent.
Sur terre, ce sont des fougères, des tétrapodes (amphibiens à quatre pattes) qui disparaissent.
Le monde change, d’une manière dramatiquement radicale, en quelques centaines d’années.

Il s’agit de la plus grande extinction de masse de la planète. C’est ainsi que se fini le paléozoïque - sur la disparition de la plupart des espèces vivant sur terre - ce qui laissera la place à de nouvelles, directement issues des reptiles survivants : les dinosaures.






(1) - Un cratère a été découvert en 2006 sur le bord du plateau continental Antarctique, dans la terre de Wilkes. Les premières analyses par satellite semblent montrer que la période est juste.
(2) - Les trapps (qui vient du Suédois « escalier ») sont des plateaux continentaux basaltiques formés par une éruption continue. Contrairement aux volcans qui ont leur propre système « d’alimentation », les trapps sont des écoulements de magma directement issu du manteau, et qui passe par des failles.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Aoû - 20:49

L'évolution - Page 2 800px-16
La terre de la fin du Permien.

L'évolution - Page 2 800px-17
Dimetrodon affrontant un Eryops. Le premier faisait jusqu'à 3.5m et 250kg.

L'évolution - Page 2 Coelur10
Coelurosauravus, dont la capacité était de planer, de la même manière que les écureuils volants.

L'évolution - Page 2 800px-18
Pristerognathus vanderbyli, un reptile mammalien. Ils comportaient plusieurs particularités, comm une fosse plus grande derrière les yeux, moins de dents, et surtout un dentaire plus gros. Il s'agit de l'os qui est à la base de la mâchoire des mammifères actuels, et qui n'existe pas (ou peu) chez les reptiles.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Aoû - 23:14

LE MESOZOIQUE

Nous arrivons maintenant à ce qui reste - pour le grand public - la période la plus magistrale, la plus connue et la plus fascinante de l’Histoire de notre planète : le Mésozoïque.
Il est également appelé Ere Secondaire, et s’étend de -251 à -65.5 millions d’années, et comporte trois période distinctes : le Trias, le Jurassique et le Crétacé.
Nous nous intéressons ici à la première de ces périodes.

LE TRIAS

Nous avons quitté notre terre et notre cheminement évolutif sur un cataclysme fabuleux, à la fois destructeur et constructeur, sur lequel se base tout l’avenir de la vie terrestre.
Le Trias s’écoule donc entre -251 et -199.6 millions d’années. Il a été défini dès 1834 par le géologue Allemand Friedrich August von Alberti, en raison de ses trois âges géologiques.

- Le Trias Inférieur, ou Scythien (-251 à -245 Ma)
Olenekien
Induen (ou Indusien)

- Le Trias Moyen (-245 à -228 Ma)
Ladinien
Anisien

- Le Trias Supérieur, ou Keuper (-228 à -199.6 Ma)
Rhétien
Norien
Carnien

Le début du Trias est officiellement défini grâce à la découverte à Meishan, en Chine, d’un conodonte appelé Hindeodus Parvus.

Pour commencer simplement, il faut déjà se rendre compte que le taux d’oxygène dans l’air de cette période est de 16% (soit 80% de ce que nous avons actuellement). Le taux de gaz carbonique est six fois supérieur à ce qu’il est maintenant (donc lâche-nous, Yann Arthus-Bertrand), et la température moyenne était de 17°C, soit 3° de plus qu’actuellement (donc lâche-nous… heu… Voila).

La majeure partie des terres émergées sont regroupées en un seul continent : la Pangée. A l’est, l’océan Paléotéthys continue de se refermer et de se couper de Panthalassa, qui occupe tout le reste de la planète.
Les quelques terres qui sont détachées sont des parties de la Turquie, de l’Iran, de l’Afghanistan, du Tibet et de la Chine du Sud (on comprend qu’ils se sentent mal, maintenant). On appelle ces îles les Continents Cimmériens ; ils entreront en contact avec la Pangée, au nord.
Une importante ligne volcanique apparait également, qui recouvre ce qui est aujourd’hui le Maroc et l’Angleterre, et qui est le signe avant-coureur de la séparation de la Pangée, où se trouvera l’Atlantique (qui s’élargit toujours actuellement).

Il est intéressant de constater que la majeure partie des mines de sel que l’on trouve en Suisse, en Allemagne, en Autriche et en Lorraine sont issues du Trias.
Les zones de climat continental et de déserts devaient être immenses. Le pôle nord n’était pas recouvert de glace - à cause de la température trop élevée et de la salinité de l’eau - tandis qu’une couche recouvrait les terres australes, mais dans une moindre mesure qu’au Cambrien.

Comme on l’a déjà vu, le Trias commence par la plus grande extinction de masse que la terre ait connue. Il se terminera aussi par une extinction (oui, moi aussi j’ai l’impression de regarder un film catastrophe).
Le début de cette ère particulière est basée sur une très lente reconstruction (re-diversification) de la vie terrestre et marine. De plus, beaucoup d’espèces apparaitront pour disparaitre immédiatement, ou presque, tant les conditions de vie sont difficiles. De petites crises toucheront toute la biodiversité.
Pour autant, dans les océans, la vie continue. On observe l’établissement des coraux modernes, ainsi que d’autres algues, dont certaines ne survivront pas. En outre, une seule variété (estimée) d’ammonites à survécue. D’elles viendront toutes les espèces que nous voyons actuellement. Des mollusques bivalves (comme les moules) apparaitrons.
Sur le nombre total des poissons, peu d’entre eux ont disparu. Ils continueront donc à vivre. Dans le même temps, les reptiles marins, eux, se développeront rapidement. C’est à ce moment que naissent les plésiosaures, ichtyosaures et parodontes. Ils grandissent rapidement (il y a énormément de nourriture, et ils n’ont pas ou peu d’ennemis), pour atteindre des tailles gigantesques.
Une grande nouveauté dans les océans : le plancton. Cette apparition est importante, puisque le plancton régule à la fois la température des océans, leur chimie et occupe toute une niche écologique, en étant un pilier de la chaîne alimentaire marine.
Sur terre, quelques arbres ont survécu, comme les lycophytes (de la famille des plantes herbacées, mais qui étaient de grands arbres à l’époque). Ils dominent toute la flore terrestre durant cette période. Les cycades (variétés de fougères) et les ginkgophyta (dont ne reste plus aujourd’hui que le Ginkgo Biloba) apparaissent et prolifèrent. Les conifères, particulièrement résistants se multiplient, quand les plantes à graines (spermatophytes) dominent la flore de l’hémisphère nord.
Chez les animaux, plusieurs groupes d’amphibiens ont survécu, et se maintiennent bien. Durant le Carnien (Trias Supérieur), les mammifères apparaissent, directement issus des reptiles mammaliens (en particulier les cynodontes). Ils sont tout petits, de la taille d’un mulot. Du côté des reptiles, les Archosaures (groupe incluant les crocodiles et les oiseaux) commencent à dominer, et évoluent en donnant naissance aux premiers ptérosaures et dinosaures. Les Squamata apparaissent également, et donneront naissance aux lézards et aux serpents. Les premières tortues apparaissent également, durant le Norien.

On se rend ici compte à quel point la vie serait différente sans le cataclysme qui a marqué la fin du Permien. Car, si la plupart des poissons sont apparus bien avant, il est bien évident que c’est durant cette période que les bases de tous nos animaux actuels sont nées - y compris les mammifères.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Aoû - 23:44

L'évolution - Page 2 800px-19
La terre du Trias. On remarque à quelle point la Pangée s'est étendue vers le nord.

L'évolution - Page 2 Cynogn10
Cygngnatus, l'un des derniers reptiles mamaliens - déjà très proche des mammifères.

L'évolution - Page 2 Plateo10
Plateosaurus. Un prosauropode déjà grand, faisant environ 10m de long. Il marchait à quatre pattes, mais pouvait également se déplacer sur deux. Il se distingue de ses succésseurs par de vrais bras (courts), et non des pattes antérieures.
Prosauropode, saurischien, de la famille des plateosauridae - découvert Meyer en 1837.
Son nom signifie "lézard plat".
Il a été découvert en France, en Suisse, en Allemagne et au Groenland.

L'évolution - Page 2 Coelop10
Coelophysis. L'un des premiers dinosaures chasseurs, ancêtre des grands théropodes, de 3m de long, 1m de haut et 80kg. Il chassait probablement en meute.
Théropode, Saurischien, de la famille des Coelophisydae - Découvert par Cope en 1889. Son nom signifie "Forme creuse", à cause de son ossature légère.
Découvert dans le sud des Etats-Unis et en Afrique du Sud.



C'est là que je m rends compte qu'il va falloir, avant d'aller plus loin, ouvrir un nouveau topic sur les dinosaures.
Revenir en haut Aller en bas
Camio

Camio

Messages : 475
Date d'inscription : 07/09/2009
Localisation : France

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Nov - 23:50

Voilà à mon avis de quoi s'inspirer : Evolution ou création ?

Clair, concis, percutant, illustré.
Revenir en haut Aller en bas
http://libresansdieu.org/bb/index.php
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Nov - 23:53

Oui, pas mal.
Mais ce n'est pas réellement ce que je suis en train de faire. Eux se contentent d'une opposition évolution/création, tandis que je me contente, pour commencer, de raconter l'histoire biologique du monde telle qu'on la connaît actuellement. Dans le suivant - quand cette partie sera finie - j'expliquerai en gros les phénomènes qui permettent l'évolution.
Je pense qu'un principe comme celui qui est utilisé sur cette double page pourrait plus être faite dans un autre article décrivant réellement l'opposition de la théorie et de la... de l'autre, quoi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Camio

Camio

Messages : 475
Date d'inscription : 07/09/2009
Localisation : France

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Nov - 23:58

quinlan_vos a écrit:
Mais ce n'est pas réellement ce que je suis en train de faire.

Je sais bien, il ne s'agit pas d'un article encyclopédique (ces deux pages synthétiques renvoient à un dossier complet d'ailleurs). Mais le format me paraît pertinent pour communiquer sur le sujet dans un petit kit qui peut être lu en deux minutes. C'est une première approche efficace.
Revenir en haut Aller en bas
http://libresansdieu.org/bb/index.php
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Nov - 0:06

Oui, j'avais d'ailleurs pensé faire ça, mais sans en avoir le temps, hélas.
Ici, le but était d'apprendre des choses d'une manière simple aux gens. Faire le point sur certaines choses que beaucoup de gens ignorent ou ont oubliées. En outre, ça permettra une référence facilement atteignable, et relativement claire.
Mais le petit kit est bien, aussi. Faire quelque chose comme ça serait bien (quoi que certains articles, d'un point de vu croyant, me semblent un brin falacieux, comme le dernier). Si tu as envie de t'y mettre, il n'y a aucun souci.
Revenir en haut Aller en bas
Camio

Camio

Messages : 475
Date d'inscription : 07/09/2009
Localisation : France

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Nov - 0:13

quinlan_vos a écrit:
Si tu as envie de t'y mettre, il n'y a aucun souci.

Ce n'est pas l'envie qui manque, c'est le temps ! Laughing

Enfin la bio, ce n'est pas mon truc. On va commencer par le p'tit Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
http://libresansdieu.org/bb/index.php
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Nov - 0:14

Oui, tu m'as l'air plus calé en physique quantique. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Jean-François



Messages : 54
Date d'inscription : 15/12/2009

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMar 15 Déc - 19:35

Bonjour à tous les gens que je connais déjà sur d'autres forums, et bien entendu à tous les autres. .

Excusez-moi Quinlan-vos si je suis un peu sec mais franc pour mon premier post, mais puisque votre intention est de poser les bases et les faits de l' "évolution" de la matière vivante depuis ses débuts, quitte comme vous dites à en corriger les erreurs, je vous invite à les corriger justement. Car quelques-unes ont été relevées justement plus haut, notamment par Demential et Galilei. Vous pouvez éditer votre texte, qui ne sera pas plus compliqué qu'avant si vous remplacez quelques énoncés ou noms erronés, par ceux corrects. Comme proposé plus haut.

Je pense, je dirais même que je suis persuadé, qu'un texte synthétique de vulgarisation, visant à tracer les grandes lignes d'une histoire, n'a aucune nécessité d'être erroné pour être compréhensible par tout le monde. Ce sans aller jusqu'aux détails proposés par Demential, mais au minimum corriger les erreurs de termes (p.e. bases azotées en lieu et place d'acides... ) ne changera rien à la complication du texte, mais le rendrait correct). Cet ex, cité entre autres...

Je trouve sympa l'idée de voir ces textes s'améliorer au fil des jours, en les éditant non ?
Sinon, quel est le sens de cette page. Car de bojns résumés de la chose existent déjà à profusion. le votre est entaché d'approximations et erreurs.

Des erreurs, il y en a partout. Un exemple asu hasard :
Citation :
A côté de cela, on note l’apparition des pélycosaures, ancêtres des dinosaures, dont certains développent des voiles servant à réguler leur température, comme le Dimetrodon (carnivore) ou Edaphosaurus (herbivore).
Non, c'est totalement faux. Ces pélycosaures, dimétrodons et édaphosaures, étaient justement des reptiles mammaliens, des synapsides anciens, donc pas des ancêtres des dinosaures... !!
Ce n'est pas de la synthèse que vous faites ici, mais des énoncés totalement faux. Il faut vérifier plutôt que mésinformer.


Dernière édition par jean-François le Mar 15 Déc - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMar 15 Déc - 19:39

Bienvenue, Jean-François.
Oui, je me mets tout de suite aux corrections. De même, il faudrait que je finisse ce texte, ce qui sera sans doute fait dans les jours prochains (ou en début d'année, sur le nouveau forum).
Revenir en haut Aller en bas
Jean-François



Messages : 54
Date d'inscription : 15/12/2009

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMar 15 Déc - 19:52

Bravo !

Si vous désirez quelques corrections qui ne compliqueront pas le texte, loin de là, dites-le. Je peux en proposer quelques-unes.
Je n'ai pas la science infuse, mais quelques termes et inversions peuvent facilement être corrigés.
Enfin, je dis ça à tout hasard. Ce n'est pas mon texte après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-François



Messages : 54
Date d'inscription : 15/12/2009

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMer 16 Déc - 8:59

Bonjour. Pour ne pas surcharger votre topic, vous pouvez supprimer mes intervenations une fois que vous en avez pris connaissance et apporté des modifs si vous le jugez nécessaire.
Citation :
Des organismes unicellulaires, des protozoaires sans noyau. Et ainsi naitra la première forme de vie : un réplicateur à ARN (Génome + enzyme, l'arn ayant des propriété enzymatique), fixé sur une micelle d'acide gras, fixée sur un support en pyrité sur lequel ce réplicateur commencera ses opération de réplication/métabolisme.
La vie est née. Ni animale, ni végétale. Nous sommes à 3 milliards d’années de l’homme.
Des protozoaires sans noyau cela n'a aucun sens.
Vous devriez plutôt mettre des procaryotes, ou pourquoi pas des proto-bactéries. Le terme protozoaires est un peu désuet ne désignant pas un taxon, mais utilisable si on le réserve pour un ensemble polyphylétique de protistes eucaryotes, donc avec noyau.
De plus, vous inversez un peu la chronologie : les réplicateurs à ARN sont en toute logique apparus avant la première membrane, qui donna lieu à la cellule procaryote bactérie-like (l'organisme unicellulaire ancestral de votre texte). L'apparition de la membrane isolant l'organisme de son milieiu est un point capital sans que l'on sache encore vraiment comment cela s'est produit, mais venant après le monde à ARN.

Citation :
En effet, peu de ces niches existaient jusqu’alors, du au nombre peu élevé d’animaux. Mais les modifications climatiques ou la montée des océans a permit à ces espèces (les premiers trilobites n’avaient qu’un corps mou, et la plupart vivaient encore lorsque ceux à squelette externe sont apparus)
Moi je veux bien, mais avez-vous des sources sur ces trilobites sans exosquelette ? (car tous les arthropodes ont un corps mou... mais tous à exosquelette +/- rigide à l'état adulte).

A mon avis, vous parlez plutôt des premiers arthropodes hypothétiques (taxon incluant entre autres les trilobites), car les trilobites en l'état de mes connaissances étaient caractérisés par un corps trilobé et squelette externe particulièrement minéralisé. Ce qui explique l'énorme quantité d'espèces fossilisées en excellent état.
Les plus anciens trilobites du registre fossile (sauf découverte qui infirmerait ma proposition) étaient déjà des arthropodes à structure particulièrement complexe, tous à exosquelette, et sans aucun doute issus - comme tout arthropode -, d'ancêtres vermiformes à corps segmenté et mou. C'est une déduction cladiste avec quelques candidats possibles.
Il vous suffirait donc de remplacer trilobites par arthropodes dans certaines parties de votre texte, afin de le rendre correct sans artifices ni grosses modifications.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-François



Messages : 54
Date d'inscription : 15/12/2009

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMer 16 Déc - 9:41

Citation :
Les trilobites n'ont vécu que durant le Cambrien, et on en recense plus de 18750 espèces distinctes. Le terme vient de tri (trois) lobite (partie), comme montré ci-dessus.
Mais non. le taxon a vécu bien plus longtemps.
Les trilobites ont vécu aussi durant l'Ordovicicen aussi, ont commencé à "régresser" (en biodiversité) durant le Dévonien moyen et supérieur, et le groupe des Proetacés (un taxon de trilobites) ont vécu durant le Carbonifère]. Et le taxon trilobites semble être disparu lors de la grande extinction vers la fin du Permien, voire déjà entamé le Paléozoïque.

De plus, votre explication du nom trilobites, schéma des 3 parties du corps longitudinalement, est fausse : les 3 lobes du nom trolibite, sont ceux de sa division en lobe axial, entouré de 2 lobes latéraux.
Ce quand bien même son corps est simultanément décomposable en 3 régions longitudinales principales, comme tout arthropode...

Par la suite, le nombre d'erreurs semble s'accentuer dans vos commentaires, notamment sous les images. Vous devriez vérifier un peu plus les termes employés, qui souvent sont bio-zoologiques ou botaniques, et devraient par conséquent être utilisés avec précision car ils désignent des entités bien caractérisées. Un peu plus de précision n'amplifie pas le nombre de bits du texte, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Camio

Camio

Messages : 475
Date d'inscription : 07/09/2009
Localisation : France

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMer 16 Déc - 10:32

Bon, je vois deux possibilités pour avancer :
- Soit JF se charge de la rédaction de l'article, mais je doute qu'il en ait le goût et le temps;
- Soit QV se procure des sources plus fiables. Je suis sûr que JF aura des recommandations à formuler à cet égard.
Revenir en haut Aller en bas
http://libresansdieu.org/bb/index.php
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitimeMer 16 Déc - 10:33

Je suis partant pour les deux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'évolution
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La révolution "secrète" en Islande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTATHEE :: LIBERTATHEE :: Discussion sur les Articles-
Sauter vers: