Pour la liberté et la promotion de l'athéisme, pour la sauvegarde de la raison contre les superstitions
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'évolution

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution Empty
MessageSujet: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeSam 18 Juil - 22:54

Ici, nous posterons (patiemment) les explications sur l'évolution, en commençant par les premières analyses de Darwin, et ce qu'il a réellement découvert.

C'est un sujet lourd, complexe, bourré de théories, d'hyopthèses, de certitudes de faits, où se mélangent la biologie, l'observation, la génétique et des tas d'autres choses.
Un sujet fabuleux, en fait, mais que trop peu de gens connaissent réellement.

Comme je n'ai plus Internet chez moi, je viendrai m'en occuper demain. Mais, en attendant, si quelqu'un peut faire un premier topo sur Charles Darwin, ce serait super sympa (je sais, il faut du courage).
Pour ma part, je vais commencer cette nuit une première partie sur les fondements de l'évolution, et ses différentes interactions, que je posterai demain (il me faudra bien la nuit, le temps de recouper tout ça...).
Revenir en haut Aller en bas
EspressoFrog

EspressoFrog

Messages : 524
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 49
Localisation : Le San Ku-Kai

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeLun 20 Juil - 0:35

oui c'est un projet génial. Montrer quelle était la conception biblique de la diversité biologique, montrer celle du moyen age comme celle de l'évêque Wilkins qui pensait sérieusement qu'il n'y avait que 50 espèces en tout, c'était la norme de l'époque et parler du voyage du Beagle et d'autres naturalistes. La position de Owens, qui lui même est le pere du dinosaure et l'homme derrière la collection du NAtural History Musuem qui lui part sur un autre raisonnement tout a fait dans les normes de son temps "les espèces sont crées ainsi et sont immuables" et comment le débat a évolué (sans jeux de mots).

Il n'y a pas longtemps la statue d'Owens a ete retiré de sa place au Natural History Museum en haut des escaliers principaux derrière le gros dino qui fait "graouh !!" et remplacée par celle de Darwin. Owens a été mis plus en retrait. Injuste ?


L'évolution CharlesDarwin
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeLun 20 Juil - 23:12

Au commencement était la terre.
Enfin… Plus ou moins. Une terre, qui deviendrait la nôtre.
Nous sommes environ 3.5 milliards d’années avant maintenant. Le sol est nu, il n’y a aucune forme de vie.
L’atmosphère est fine, à peine quelques kilomètres, chargée de gaz lourds, de poussières et de cendres. De gros nuages orageux tourbillonnent au-dessus de ce sol sec et chaud. Le volcanisme et la géothermie provoquent un phénomène d’effet de serre largement plus important que ce que nous connaissons aujourd’hui. Le phénomène permet à l’atmosphère de limiter les rayonnements solaires. Elle s’épaissit, se refroidit. De fait, les molécules d’oxygène et d’hydrogène se rapprochent, et la pluie commence à tomber.
Plus il pleut, plus la terre se refroidit, et avec elle l’air, les nuages. Ce qui amène plus de pluie.
Au Ier siècle avant notre ère, Lucrèce écrit : « les mêmes [éléments] qui forment le ciel, la mer, les terres, le soleil forment aussi les épis, les arbres, les êtres vivants. Mais les mélanges, l’ordre des combinaisons, voila ce qui diffère. (…) Ce n’est certes pas par réflexion, ni sous l’emprise d’une pensée intelligente que les atomes ont su occuper leur place ».
C’est ce qui va se passer.
Tout va commencer par quelques molécules éparses, réunis sous forme d’acides aminés simples, comme l’uracile, ou la thymine. Rien encore de réellement vivant, mais des briques. En s’agglutinant, ces briques donnent quelque chose de nouveau, d’inédit : une forme de vie. Des organismes unicellulaires, des protozoaires sans noyau. Et ainsi naitra la première forme de vie : un réplicateur à ARN (Génome + enzyme, l'arn ayant des propriété enzymatique), fixé sur une micelle d'acide gras, fixée sur un support en pyrité sur lequel ce réplicateur commencera ses opération de réplication/métabolisme.
La vie est née. Ni animale, ni végétale. Nous sommes à 3 milliards d’années de l’homme.
En quelques milliers à millions d’années, ces cellules esseulées vont se réunir pour donner des végétaux simples, qui se répandront dans les chaudes mers intérieures, peu profondes.
Tout va rester en l’état pendant un temps très long. La vie existe, de minuscules plantes aquatiques font augmenter le taux d’oxygène dans l’air, par le principe de photosynthèse.
Les organismes végétaux des océans se multiplient, croissent, s’assemblent en de gros blocs semblables à de la roche : ce sont les stromatolithes. Des concrétions végétales, ancêtres primitifs de nos coraux.
Quelques milliers (millions?) d’années plus tard, les plantes sortent de l’eau. A la faveur des premières glaciations, des premiers réchauffements, une végétation rase, principalement sèche, voit le jour.
Il s’est écoulé plus de deux milliards d’années depuis l’apparition des premiers protozoaires, et nous approchons du précambrien.
Déjà, un second ordre commence à apparaître : les animaux.


Dernière édition par quinlan_vos le Mar 15 Déc - 19:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
k3b

k3b

Messages : 49
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 57

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMar 21 Juil - 0:03

C'est toi qui a écrit ca?
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMar 21 Juil - 0:06

Wi.

Je citerai les sources sur lesquelles je m'appuie quand j'aurai fini ce topic.
Si je commets des erreurs, rattrapez-moi. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
k3b

k3b

Messages : 49
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 57

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMar 21 Juil - 0:42

Là j'ai pas relu (il est tard Laughing ). Mais c'est plutôt bien résumé et facile à lire et comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
nuage ''

nuage ''

Messages : 32
Date d'inscription : 20/07/2009
Age : 53
Localisation : La terre...pour le moment.

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMar 21 Juil - 8:09

Passionnant!
Revenir en haut Aller en bas
DementiaMagister

DementiaMagister

Messages : 793
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 35
Localisation : Bas rhin

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMar 21 Juil - 8:43

quinlan_vos a écrit:
Au commencement était la terre.
Enfin… Plus ou moins. Une terre, qui deviendrait la nôtre.
Nous sommes environ 3.5 milliards d’années avant maintenant. Le sol est nu, il n’y a aucune forme de vie.
L’atmosphère est fine, à peine quelques kilomètres, chargée de gaz lourds, de poussières et de cendres. De gros nuages orageux tourbillonnent au-dessus de ce sol sec et chaud. Le volcanisme et la géothermie provoquent un phénomène d’effet de serre largement plus important que ce que nous connaissons aujourd’hui. Le phénomène permet à l’atmosphère de limiter les rayonnements solaires. Elle s’épaissit, se refroidit. De fait, les molécules d’oxygène et d’hydrogène se rapprochent, et la pluie commence à tomber.
Plus il pleut, plus la terre se refroidit, et avec elle l’air, les nuages. Ce qui amène plus de pluie.
Au Ier siècle avant notre ère, Lucrèce écrit : « les mêmes [éléments] qui forment le ciel, la mer, les terres, le soleil forment aussi les épis, les arbres, les êtres vivants. Mais les mélanges, l’ordre des combinaisons, voila ce qui diffère. (…) Ce n’est certes pas par réflexion, ni sous l’emprise d’une pensée intelligente que les atomes ont su occuper leur place ».
C’est ce qui va se passer.
Là çà va.
Citation :
Tout va commencer par quelques atomes éparses, réunis sous forme d’acides aminés simples, comme l’uracile, ou la thymine. Rien encore de réellement vivant, mais des briques. En s’agglutinant, ces briques donnent quelque chose de nouveau, d’inédit : une forme de vie. Des organismes unicellulaires, des protozoaires sans noyau.
Je corrige : On parle de molécule et non d'atomes.
De même, grâce au propriétés catalytique des pyrite et de l'argiles, des assemblages macromoléculaire vont se former. Et ainsi naitre la première forme de vie : un réplicateur à ARN (Génome + enzyme, l'arn ayant des propriété enzymatique), fié sur une micelle d'acide gras, fixé sur un support en pyrité sur lequel ce réplicateur commencera ses opération de réplication/métabolisme. Ce métabolisme est d'ailleurs non autotrophe, j'insiste dessus.
Citation :
La vie est née. Ni animale, ni végétale. Nous sommes à 3 milliards d’années de l’homme.


Par la suite, l'ARN sera remplacé par l'ADN (plus stable chimiquement), apparition de spremière protéine. Ensuite viendra un grand changement : l'inversion des micelle pour obtenir une cellule. Le premier micro organisme connu vient de naitre : une bactérie Gram -.
Ces bactérie cvont proliferer et donner naissance à une descendance varriée : cyanobactérie, proteobacterié etc...
Vers 800 millions d'année, lors du cryogénien, aura lien un évenement d'importance : la glaciation totale de la terre. Les conséquence seront l'apparition des archées, à partir de Gram + et des Eukaryotes (Cellule à noyau) et de l'endosymbiose (origine des mitochondrie et des plastes)



Citation :
En quelques milliers à millions d’années, ces cellules esseulées vont se réunir pour donner des végétaux simples, qui se répandront dans les chaudes mers intérieures, peu profondes.
Tout va rester en l’état pendant un temps très long. La vie existe, de minuscules plantes aquatiques font augmenter le taux d’oxygène dans l’air, par le principe de photosynthèse.
Les organismes végétaux des océans se multiplient, croissent, s’assemblent en de gros blocs semblables à de la roche : ce sont les stromatolithes. Des concrétions végétales, ancêtres primitifs de nos coraux.
J'insiste sur un point, les stromatolithe sont le produit de l'accrétion de cyanobactérie et non de plantes.

Les plantes apparaitront un peu plus tard.

Citation :
Quelques milliers (millions?) d’années plus tard, les plantes sortent de l’eau. A la faveur des premières glaciations, des premiers réchauffements, une végétation rase, principalement sèche, voit le jour.
Il s’est écoulé plus de deux milliards d’années depuis l’apparition des premiers protozoaires, et nous approchons du précambrien.
Déjà, un second ordre commence à apparaître : les animaux.
Les premier animaux sont issus de colonie de protiste appelés choanoflagélllés, qui sont les ancètres des animaux primitif que sont les éponges et les cnidaires, mais aussi des mycetes. Mais c'est au cambrien qu'a lieu la fameuse explosion Cambrienne de Vie animale, là on est d'accord, avec une faune surprenantes.
Revenir en haut Aller en bas
Galilaei

Galilaei

Messages : 180
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 41
Localisation : Belgique

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeLun 27 Juil - 15:32

quinlan_vos a écrit:
Tout va commencer par quelques atomes éparses, réunis sous forme d’acides aminés simples, comme l’uracile, ou la thymine. .

Loin de moi l'idée de critiquer pour le plaisir mais si je ne me trompe point l'uracile et la thymine ne sont pas des acides aminés mais des bases pyrimidiques qui sont parmis les briques constitutives du DNA (thymine) et du RNA (uracile)

Je vous conseil également la magnifique expérience de Urey et Miller:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Miller-Urey
Revenir en haut Aller en bas
Tzu Yo

Tzu Yo

Messages : 199
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 39
Localisation : France

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeLun 27 Juil - 17:03

Merci , quinlan, pour l'aspect simplificateur de ton explication: Aucun terme obscur, à la portée d'un enfant, donc parfait pour moi... Wink

Après, toutes vos précisions sont surement très importantes, mais tellement moins claires pour quelqu'un ne maitrisant pas votre vocabulaire... Neutral

On reproche souvent avec raison aux croyants d'avoir des codes de vocabulaire particuliers incompréhensibles par les non-initiés, ce serait gentil de ne pas faire pareil et d'essayer d'être compris par tous.

Je suis surement un cas à part, mais je ne pige pas la moitié de ce que vous exprimez sur le forum en général dès que vous discutez entre vous avec vos termes scientifiques non expliqués.

Donc merci pour la gentille tentative de te mettre au niveau des non-spécialistes... flower
Revenir en haut Aller en bas
nuage ''

nuage ''

Messages : 32
Date d'inscription : 20/07/2009
Age : 53
Localisation : La terre...pour le moment.

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeLun 27 Juil - 18:23

+1!! Suis dans le même cas, je fais pas mal d'aller et retour avec le dico! Embarassed Mais je suis sure que nos forumeurs ferons un p'tit effort! Wink
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeLun 27 Juil - 19:56

Ben le principe c'est que j'explique la base, et les autres peuvent argumenter (et corriger) par dessus.
Le "problème" avec l'évolution, c'est que c'est un domaine extraordinairement vaste et riche, mais qui ne cesse jamais de grandir.
Pour l'instant je pose les faits, et après je mettrai les théories et tout ce qui va avec. Je pense que la suite arrivera cette nuit, en passant.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMar 28 Juil - 22:32

LE PROTEROZOIQUE

Il s’agit du dernier éon (ère) du Précambrien, et s’étale de -2.5 milliards d’années à -550 millions d’années. Divisé en trois ères paléontologiques (Paléoprotérozoïque, Mésoprotérozoïque et Néoprotérozoïque) et dix ères géologiques (du Sidérien à l’Ediacarien), il s’agit également de l’une des périodes au sujet desquelles les scientifiques sont les mieux renseignés, mais dont la datation reste approximative (nombreux bouleversement climatiques et géologiques, entre autres).
Les évènements qui composent le Protérozoïque sont :
- la transition à une atmosphère oxygénée (que nous avons vue la dernière fois), nommé la Grande Oxydation.
- Plusieurs glaciations, dont la plus sévère date du Néoprotérozoïque.
- Une évolution accélérée des organismes à corps mou (pendant l’Ediacarien).
- Une forte croissance des noyaux continentaux, les terres sortent de l’eau à cause d’une tectonique très prononcée (qui a dit « musique »?). A la fin de cet éon, les plupart des plateaux continentaux sont formés.

D’un point de vue géologique, les renseignements proviennent de nombreuses strates marines. On y découvre un rythme de création des continents qui reste le plus rapide connu, ainsi que les débuts de la tectonique des plaques, et les premiers supercontinents (types Pangée).

On a vus les débuts de la photosynthèse un peu plus tôt. On peut s’en rendre compte à l’observation des gisements de fer de cette époque, dont l’oxydation augmente avec le temps. Plusieurs éléments jouent en la faveur de l’oxygénation de l’air. Il y a environ deux milliards d’années, le taux d’oxygène était de 1 à 2%.
Après, ce taux augmente graduellement.

Il y a 1,2 milliard d’années, les premiers trilobites (des arthropodes) et archéocyathildés (des éponges) apparaissent. Ce sont les premiers animaux organisés de la planète, à corps mou.

LE CAMBRIEN

Le Cambrien est une période particulièrement chaude (elle suit la grande glaciation de la fin du Protérozoïque). Il s’agit, en outre, du seul système à ne pas être ordonné géologiquement, car plus calme. Cependant, une décision a été prise en 2004 de le diviser en quatre séries datées :
- Série 1 et 2. -542 Ma, apparition des trilobites, trichophycus (une plante)…
- Série 3. -513 Ma, apparition de Oryctocephalus Indicus (un trilobite) et de plusieurs congénères.
- Série 4. -501 Ma, apparition de nouveaux trilobites, tels que Glyptagnostus.

Le début du Cambrien est marqué principalement par l’élévation du niveau des océans, et par la multiplication de nouveaux groupes d’animaux. On appelle cela l’Explosion Cambrienne.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMar 28 Juil - 22:34

Plusieurs explications sont données pour l’apparition des animaux à squelette externe. Les premières, datant des années 1960, mettaient en avant les importantes modifications climatiques, l’apparitions de sels marins, ou encore la multiplication des prédateurs. Cependant, sans effacer ces aspects, il est aujourd’hui question de relier ces squelettes externes à une réaction adaptative à la formation des niches écologiques.
En effet, peu de ces niches existaient jusqu’alors, du au nombre peu élevé d’animaux. Mais les modifications climatiques ou la montée des océans a permit à ces espèces (les premiers trilobites n’avaient qu’un corps mou, et la plupart vivaient encore lorsque ceux à squelette externe sont apparus) d’occuper d’autres espaces, dont les profondeurs, à la pression plus importante. Il s’agissait aussi de s’orienter différemment pour être capable de se nourrir de ressources alimentaires inédites, comme de petits coquillages (métazoaires à coquilles) de 5mm environ, largement répandus dans le monde.

Vers -520 Ma, l’émergence des animaux macroscopiques se fait plus visible. D’autres organismes, à squelette et dotés de membres (mais toujours très proches de leurs cousins ou parents) apparaissent, en abondance. On recense un nombre encore plus élevé de classes animales : les Porifères (éponges évoluées), les Annélides (animaux genre vers), les Onychophores (marins, à l’époque, genre chenilles), les Mollusques, les Arthropodes (auxquels appartenaient déjà les trilobites), les Cœlentérés (ou Cnidaires, type méduses), et les Echinodermes (type oursins). 37 espèces sont représentés.
A l’heure actuelle, on distingue environs 400 genres de phyla (espèces marines rudimentaires) pour le Cambrien, contre 1500 pour l’Ordovicien, qui n’arrivera qu’à -488.3 Ma).
On distingue donc au Cambrien une intense ferveur évolutive, qui semble aller dans tous les sens à la fois, en moins de 100 Ma. La plupart des plans d’organisation, l’occupation des niches écologiques et les innovations les plus importantes (et essentielles) du règne animal en font l’évènement le plus important de l’histoire de la vie.
Deux causes sont proposées pour l’explosion cambrienne :
- Causes internes, comme la complexification des gènes, une grande flexibilité génétique (due à la simplicité des systèmes génomiques), l’apparition de la prédation et la multiplication des niches écologiques.
- Causes externes, comme les modifications de l’environnement, de la composition des océans, les formations calcaires, l’élévation du taux d’oxygène…

La période du cambrien est l’une des mieux connue des spécialistes. Extraordinairement variée, la vie de cette époque se retrouve largement tout autour du monde, en très grande quantité.
Le site de Burgess Shale, dans les montagnes Rocheuses Canadiennes (auparavant sous la mer, évidemment), est l’un des plus réputés. Une couche épaisse de limon (due à un glissement de terrain) a emprisonné des milliers de fossiles de toutes sortes, y compris d’animaux à corps mou, qui ne se conservent que rarement.
On constate également que les ancêtres de nombreux animaux toujours vivants apparaissaient juste, comme les étoiles de mer, les oursins, les coraux et les éponges.
A noter que la vie était extrêmement rare sur la terre ferme. Les rares exemples que l’on ait sont des lichens marins.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMar 28 Juil - 22:35

Nous allons donc quitter le Cambrien sur ces entrefaits, pour entrer dans l’Ordovicien.

Je tiens à préciser qu’une partie des infos données ici proviennent de Wiki, et d’autres de mes anciens livres sur la paléontologie.
Je ne suis pas encore très à l’aise avec cette période. Mais nous sommes à moins de 200 Ma des dinosaures, et je me sentirai mieux avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMer 29 Juil - 3:04

L'évolution 542px-10
Reconstitution de la faune du Cambrien

L'évolution Dicran10
Le fossile d'un trilobite Dicranorus Monstrustus (Maroc). L'animal en lui-même (à corps mou) se trouve en brun, a centre de la concrétion.

L'évolution 274px-10
L'anatomie d'un trilobite commun.

Les trilobites n'ont vécu que durant le Cambrien, et on en recense plus de 18750 espèces distinctes. Le terme vient de tri (trois) lobite (partie), comme montré ci-dessus.
- Le céphalon (la tête), qui se partage en quatre à dix parties (selon l'espèce), qui s'assemblent selon la période de mue. Le segment le plus avant peut avoir trois formes, distinguées par l'archaisme de l'animal : rond, semi-rond, et pointu (pour les plus récents).
- Le thorax. Composé de régions articulées, dont le nombre varie également selon l'espèce, de 2 à 103. Chez certaines espèces anciennes, le thorax est en deux parties... assemblées. On parle de "prothorax". Le nombre élevé de segments thoraciques permet une plus grande souplesse, comme on le voit encore aujourd'hui chezles scorpions (pas le groupe, l'animal. hihi).
- Le pygidium. La queue d trilobite se compose de la même façon que son thorax. Certaines espèces semblent l'avoir adapté en organe natatoire, avec le temps. Selon les espèces, le pygidium peut être soit inférieur, soit égal, soit supérieur en taille par rapport au reste du céphalon. De pointes, plus ou moins nombreuses, peuvent l'agrémenter.

La taille des trilobites varie en taille, de 2 à 71 cm.
Ces animaux, bien plus que n'importe quels autres, on régné sur la terre jusqu'à leur extinction, il y a 250 Ma
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMer 29 Juil - 3:15

L'évolution 800px-10
La terre au Cambrien.

La stérilité des terres émergées n'est pas un illusion, ou un oubli de l'artiste, mais bien une réalité. Son aspect devait osciller entre le brun clair et le noir.
On remarque également une impressionante proximité entre les continents. Il faut savoir que les continents ont la fâcheuse manie de s'éloigner les uns des autres, ce qui fait qu'ils se rapprochent (ben oui, parce que la terre est ronde). On se retrouve donc avec des continents épars et un supercontinent d'une manière régulière et ce, depuis le Cambrien.
Revenir en haut Aller en bas
nuage ''

nuage ''

Messages : 32
Date d'inscription : 20/07/2009
Age : 53
Localisation : La terre...pour le moment.

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMer 29 Juil - 9:19

Excellent!! J'ai tout compris! Merci à toi Wink Au passage, c'est fascinant...
Revenir en haut Aller en bas
DementiaMagister

DementiaMagister

Messages : 793
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 35
Localisation : Bas rhin

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMer 29 Juil - 10:14

Pour le moment, rien à redire. SI ce n'est que pour la grande oxydation, on doit çà aux cyanobactéries, mais là c'est du détail.
Revenir en haut Aller en bas
Tzu Yo

Tzu Yo

Messages : 199
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 39
Localisation : France

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMer 29 Juil - 10:37

Merci Quilan! Very Happy
Je vais envoyer vers ce topic du forum quelques gamins qui me posent des questions sur le sujet. Et quand les dinosaures vont arriver dans ton résumé, ils seront, comme toi, encore plus intéressés. Wink
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMer 29 Juil - 15:56

Oh, moi c'est surtout parce que j'ai eu la chance d'avoir 11 ans au moment de la sortie de Jurassic Park.
Certains sont devenus fans de cinéma avec Star Wars, d'autres avec Top Gun... Moi c'est Jurassic Park qui a changé ma vie (pour de bon, en plus).
Ah! Il me manque Michael Crichton, mon mentor...

Pour les cyanobactéries j'ai failli en parler, mais j'ai eu peur que ça ne complique un brin toute l'histoire...
On peut toujours rajouter un post sur elles, ceci-dit.
Revenir en haut Aller en bas
DementiaMagister

DementiaMagister

Messages : 793
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 35
Localisation : Bas rhin

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeMer 29 Juil - 18:27

quinlan_vos a écrit:

Ah! Il me manque Michael Crichton, mon mentor...

Enfin bon, les dernier romans de sa carrière était pas terrible, si vous voulez mon avis. La proie notamment était vraiment infâme.


Citation :

Pour les cyanobactéries j'ai failli en parler, mais j'ai eu peur que ça ne complique un brin toute l'histoire...
Si il y a besoin de précision d'ordre microbiologique.
Et puis, pour la partie géologique, je crois que Galilei peut s'en charger.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeSam 1 Aoû - 17:03

L'ordovicien

Second âge géologique du Paléozoïque, il doit son nom aux Ordovices, un peuple originaire du Pays de Galle, et s'étend de -488.3 à -443.7 Ma.
C'est dans ces couches géologiques que l'on trouve actuellement les "énergies fossiles", pétrole et gaz naturels.

L'Ordovicien est composé de trois époques, chacune subdvisée :

- Inférieur (-488.3 à -471.6 Ma)
Floien
Trémadocien
- Moyen (-471.6 à -460.9 Ma)
Dariwilien
Dapingien
- Supérieur (-460.9 à -443.7 Ma)
Hirnantien
Katien
Sandbien

L'Ordovicien est la période où le niveau des océans a été le plus élevé, recouvrant une partie des terres émergées (on appelle cela "transgression marine").
Tous les continents se sont rejoints au sud, en un immense supercotinent nommé Gondwana (le précédent, au début du Permien, s'appelait Rodinia).
Gondwana se situe sous l'Equateur, et se déplace lentement vers le Pôle Sud.
Beaucoup d'indices géologiques prouvent une série d'évènements tectoniques importants, comme les granits et les massifs cristallins des Alpes (alors au niveau de la mer).
La position polaire du supercontinent fait qu'il est presque entièrement recouvert de glaces, et ses vastes mers intérieures, peu profondes, sont soit à l'état de glacier, soit liquides, sous une couche gelée (comme c'est le cas pour l'immense lac qui se trouve sous la calotte polaire en Antatctique).

La quantité de glace est telle que, non seulement la croûte terrestre se refroidit encore, mais les courants océaniques participent au rafraîchissent des mers.

Parallèlement, la vie se développe rapidement.
On estime que le nombre de genres et e familles d'êtres vivants (animaux, végétaux, etc...) a plus que quadruplé durant cette période, qui coincide avec un refroidissement global.
En effet, un lien a été récemment admit entre les modifications climatiques et l'explosion de la biodiversité marine. Sachant que nous nous acheminons vers une nouvelle période glaciaire (si si), nous verrons ça dans quelques milliers d'années (peut-être moins).
Dans le même temps, le taux d'oxygène dans l'air diminue. Cela est du au refroidissement, qui empêche l'effet de serre.

L'explosion de la biodiversité fait que les espèces du Cambrien (trilobites et autres) vont rapidement laisser la place à de nouvelles espèces, qui vont dominer le Paléozoïque.
A l'étude actuelle des fossiles, ont estime qu'au moins 12% de ces animaux (les plus complexes) proviennent de la faune antérieure. On appelle cela une "radiation évolutive".
Ainsi, des Cephalopoda (comme le nautile) ou des Crinoïdes (de la famille des oursins).
Les trilobites sont largement remplacés par d'autres animaux à coquille articulée, souvent plus grands, vvant le long des plateaux continentaux.
Les premiers récifs de coraux apparaissent (auparavant, ils étaient isolés), ainsi que des Ectoproctas (sortes de boules ou de tiges de carbone). Les mollusques deviennent plus présents, bivalves (contrairement à leurs ancêtres du Cambrien), ainsi que les premiers Gastropodae (famille des escargots), etc... Le premiers animaux vertébrés apparaissent également.
Des colonies de Graptolites (sorte de plancton qui fait moins d'un millimètre) vivent un peu partout.
Au niveau de la flore marine, les algues vertes (celles qui emmerdent le monde sur les plages Atlantiques) sont communes.

Sur terre, les premières plantes apparaissent. Elle sont de l'ordre des Hepatycophytae, c'est à dire des plantes simples, à fleur ne contenant que trois ou quatre pétales. On en trouve encore aujourd'hui. Leur particularité est d'être asexuées, pour la plupart, ce qui fait qu'on peut les retrouver dans les endroits les plus extrèmes (une reproduction sexuée ferait intervenir des insectes, ce qui manquait cruellement durant l'Ordovicien). Elles se reproduisaient donc en lâchant des spores dans le vent.
L'edleweis est proche de cette famille.
Il existe encore aujourd'hui plus de 300 espèces d'Hpatycophytae, ce qui permet de penser que la flore de l'Ordovicien s'est rapidement adaptée et multipliée.

Mais 45 millions d'années ont déjà passé (eh oui! Comme le temps passe vite...), et nous nous retrouvons maintenant au Silurien.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeSam 1 Aoû - 17:13

L'évolution Nautil10
Un Nautile commun, comme on peut en voir en Nouvelle Calédonie, par exemple.
Ceux qui étaient visibles durant l'Ordovicien étaient plus petit, mais leur forme n'a que très peu changée au fil du temps, témoignant de l'extraordinaire faculté d'adaptation de cet animal.
Le pouple fait partie de la même famille.

L'évolution 598px-10
Un fossile de Crinoïde (qui a dit "Alien"?)
La plupart de ces animaux (cousins de l'anémone) sont attachés à la roche par une concrétion calcaire, mais certains sont pélagiques (c'est à dire qu'ils vont au gré du courant).
Il en existe encore aujourd'hui de nombreuses espèces.

L'évolution 800px-11
En mourrant, ces animaux se disloquaient, ce qui provoquait cet amas (ici, un fossile), nommé "calcaire à encrines". On en retrouve dans certains marbres, ou granits.
Revenir en haut Aller en bas
quinlan_vos
Admin
quinlan_vos

Messages : 1478
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 37
Localisation : FRANCE

L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitimeSam 1 Aoû - 17:52

Le Silurien

Toujours nommé d'après une tribu Celtique (les Silures), cette période se déroule entre -443.6 et -416 millions d'années.
Lui aussi se décompose en époques, quatre ou trois selon les spécialistes. Ici, on en a quatre :

- Llandovérien (-443.6 à -428.2 Ma)
Télychien
Aéronien
Rhddanien
- Wenlockien (-428.2 à -422.9 Ma)
Homérien
Sheinwoodien
- Ludlowien (-422.9 à -418.7 Ma)
Ludfordien
Gostien
- Pridolien (-418.7 à -416 Ma)
Pridolien
(Si quelqu'un me retrouve les types qui ont pondus des noms pareils, je prends... Deux mots à leur dire).

Vous aimiez la faune et la flore que nous avions depuis le début du Paléozoïque? Eh bien c'est fini.
Le Silurien est une période partagée entre drame et magnificence naturelle.
En effet, cette période - somme tout assez courte - voit la deuxième extinction de masse de l'histoire de la terre.
La première était à la fin Cambrien, et avait vue la fin de plusieurs espèces de trilobites et de brachiopodes...
Mais, ici, c'est pire. 60% des espèces animale et végétales disparaissent dans les premiers millénaires du Silurien. En réalité, il y a deux extinctions en une, reliée. La première se situe au début de la glaciation de Gondwana, et la seconde à sa refonte.
Comme on l'a vu, ce simple fait provoque des dérèglements climatiques fabuleux, tels que nous ne pouvons qu'à peine les concevoir. La refonte, en particulier, provoque la remonté du taux d'oxygène dans l'air, la diminuion du taux de Co², le retour de l'effet de serre.
Et ça, c'est pas bon pour nos amis.

Les quelques continents (ceux du nord) qui n'étaient pas rattachés à Gondwana se rapprochent pour former un nouveau supercontinent, Laurussia. A l'heure actuelle, cette jointure existe toujours, elle se reserre paisiblement, faisant s'élever des montagnes déjà hautes et qui sont... Les Appalaches, aux Etats-Unis et au Canada, ainsi qu'en une partie du monde totalement différente : la Scandinavie.

60% des espèces ont donc disparu en quelques milliers d'années. Mais il en reste d'autres, les plus robustes, qui s'adaptent comme elles peuvent au climat.
En plus de celles qui sont restées, d'autres apparaissent : des poissons à écailles mobiles (pas beaucoup d'écailles, mais quelques unes quand mêmes, ressemblant à des plaques), ainsi que des scorpions de mer.
Comme beaucoup d'espèces ont disparu, beaucoup de niches écologiques sont à présent libres, au point de voir proliférer ceux qui étaient auparavant mangés.
Cela va permettre une nouvelle évolution chez les survivants. En effet, avoir plus à manger signifie que rien ne limite vraiment. C'est ici que vont apparaître certaines des plus grosses espèces marines de la préhistoire. Les poissons à plaques vont grandir pour atteindre plus d'un mètre de long, quand les nautiles et autres animaux à coque vont eux atteindre six à huit mètres. Les scorpions marins dont j'ai parlé feront, eux, quatre à cinq mètre. C'est le règne des géants, sous l'océan.

De nouvelles formes de plantes apparaissent sur la terre ferme, tandis que certains petits animaux s'aventurent pour la première fois hors de l'eau. Il s'agit d'arthropodes.
Ironie du sort, ce n'est pas le poisson qui est sorti de l'eau le premier mais bien ce petit animal à huit pattes.
Il était appelé à régner.


(ok, je sors).

Comme on l'a donc vu, le Silurien est une époque pourrie. Pas de saison, un temps maussade, des animaux qui meurent par millions (Yann Arthus-Bertrand ne s'en remet pas). Mais, en parallèle, quelque chose de fabuleux, de nouvelles directions prises par la vie pour continuer sa route.
Sans cette extinction, serions-nous là?

Maintenant que la vie existe un peu partout, et que le schéma prédateur/proie est mieux rodé, nous allons pouvoir passer à l'époque suivante, le Dévonien.
Et ça n'est pas prêt de s'arranger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'évolution Empty
MessageSujet: Re: L'évolution   L'évolution Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'évolution
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La révolution "secrète" en Islande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIBERTATHEE :: LIBERTATHEE :: Discussion sur les Articles-
Sauter vers: